La lettre du ministre algérien des Affaires étrangères et le démenti du MNLA

10/04/2015 - 16:56

ALGER (SIWEL) — Dans une lettre datée, ironie du sort, le 6 avril 2015, soit le jour anniversaire de la déclaration d'indépendance de l'Azawad, le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra adresse un courrier aux officiels maliens leur assurant que la CMA lui avait notifié sa décision de parapher l'accord dit de paix d'Alger.

Le document a filtré et a été diffusé par la base militante de l'Azawad qui est montée au créneau pour crier à la trahison des leaders politiques.

Le MNLA, par la voix de son porte-parole, Moussa Ag Acharatmane a démenti, auprès de l'agence Reuters, avoir donné son accord pour le paraphe de l'accord d'Alger. Idem du côté de Attaye Ag Mohamed, chargé des droits de l'homme au sein du MNLA.

De son côté, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux facebook et twitter, Ninna Walet Intalou a appelé à la mobilisation générale contre la signature de l'accord à Alger le 15 avril.

La coordination des cadres de l'Azwad, les organisations de jeunes, et de femmes, et une grande partie des militants et combattants du MNLA attendent un démenti qui tarde à venir.

En experte en matière de machiavélisme politique et sécuritaire, Alger aurait-elle réussi à soudoyer les uns et à intimider les autres ?


SIWEL 101656 AVR 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu