La "justice" algérienne confirme les 2 ans de prison ferme contre le mozabite Youcef Ould Dada qui a diffusé sur internet le flagrant délit de vol de la police algérienne

02/09/2014 - 16:03

TAGHERDAYT-GHARDAIA (SIWEL) — La "justice" algérienne a confirmé hier la condamnation à 2 ans de prison ferme à l’encontre du citoyen mozabite, Youcef Ould Dada, ingénieur en électronique de 47 ans et père de 5 enfants, au motif «d’atteinte à l’intérêt national» et « outrage à un corps constitué »; et ce, pour avoir diffusé sur internet une vidéo montrant des policiers délinquants, pris en flagrant délit de vol, en train de dévaliser un magasin à Ghardaia, au cours des graves incidents qui secouent la vallée du Mzab depuis novembre 2013. Ces incidents ont déjà fait plus de 11 morts parmi les mozabites qui se font assassiner et piller par les populations châambas avec la complicité agissante des forces de sécurités algérienne.


En Algérie, quand vous êtes un citoyen mozabite et que vous dénoncez les agissement criminels de la police ou de la gendarmerie, vous êtes poursuivis par la DGSN et condamné par la justice pour : «Atteinte à l’intérêt national» et « outrage à corps constitué ». (PH/DR)
En Algérie, quand vous êtes un citoyen mozabite et que vous dénoncez les agissement criminels de la police ou de la gendarmerie, vous êtes poursuivis par la DGSN et condamné par la justice pour : «Atteinte à l’intérêt national» et « outrage à corps constitué ». (PH/DR)
Les avocats de la défense, estimant les charges retenues contre Youcef Ould Dada «infondées », étaient pourtant convaincus de la libération de leur client. Mais non, la peine est confirmée : Youcef Ould dad est bel et bien jugé coupable «d’atteinte à l’intérêt national» pour avoir diffusé sur Internet la vidéo de policiers algérien, en tenue, en train de dévaliser un magasin mozabite.

Ce mozabite, ingénieur en électronique, va donc passer 2 ans en prison parce qu’il a dévoilé à la face du monde que la police algérienne est une racaille constituée de vulgaires voleur, doublés de racistes ! D’où, d’ailleurs, la charge retenue Ould Dada : «Atteinte à l’intérêt national» et « outrage à corps constitué ». La plainte émane de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) le poursuit, en vertu de l’article 96 du code pénal, pour «atteinte à l’intérêt national».

Après 6 mois de détention provisoire passés à la prison de Ghardaïa, Youcef Ould Dada avait été condamné en première instance à deux ans de prison ferme. Ses avocats avaient fait appel de cette hallucinante décision, oh combien révélatrice du rôle de la justice en Algérie. Mais, toute honte bue et sans complexe aucun, l’Etat algérien confirme le fonctionnement scélérat de ses institutions en confirmant la peine de deux ans de prison ferme, plus 100 000 DA d’amende, à l’encontre d’un citoyen amazigh qui a eu le culot de montrer sur Youtube que les policiers algériens sont de vulgaires voleurs, qui n’hésitent pas à commettre leurs gestes de rapine, dans l’exercice de leurs fonctions.

La décision a été confirmée hier par la justice algérienne ; une justice qui prouve encore une fois, si besoin est, qu’en Algérie, la justice ne sert qu’aux criminels de tous bords, en allant des terroristes islamistes (acquittés et pourvus de nouveaux casiers judiciaires vierges) aux policiers commettant des vols dans le cadre de leurs fonctions et en uniformes…

Incontestablement, la décision de la justice algérienne vise à museler les internautes en leur montrant ce qui pourrait leur arriver s’ils exposent à la vue de tous les actes de délinquance des forces de sécurités algériennes. Les voilà avertis, ils seront poursuivis par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) et écroués par la justice algérienne pour «Atteinte à l’intérêt national» et « outrage à corps constitué » parce qu’en Algérie, il faut bien comprendre que « l’intérêt national » consiste à amnistier, protéger et dédommager les criminels en tous genre, en particulier les terroristes islamistes, et à couvrir juridiquement les délinquants et voleurs issus des forces de sécurités algérienne…et gare aux contrevenants, les voilà avertis.

mel/wbw
SIWEL 021603 SEP 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu