La « dépêche de Kabylie » tente de rafistoler le déshonneur du Bachagha Ould Ali Lhadi

29/06/2013 - 14:03

AGWNI GGEGHRAN (SIWEL) —Dans un article intitulé « La sœur de Slimane Azem enterrée, jeudi, à Agouni Gueghran », la Dépêche de Kabylie fait dans la désinformation et le « rafistolage » pour tenter de camoufler le déshonneur qui caractérise le Bachagha Ould Ali Lhadi. En effet, le Bachagha avait été dépêché par sa hiérarchie la veille de l’enterrement de Nna Hedjila pour tenter d’imposer l’inhumation de la défunte ailleurs que sur la terre de ses ancêtres parce que celles-ci étaient convoitées par la gendarmerie algérienne. La dépêche de Kabylie, un organe appartenant à un autre bachagha de la même espèce, en l’occurrence Amara Benyounes, a tenté de démentir cette énième forfaiture de son « collègue », en commettant un article incroyablement mensonger qui a sidéré les habitants d’Awni Ggerghran tant le mensonge est grossier.


La débauche de Kabylie, appartenant à un autre Bachagha de la même espèce, vient au secours d'Ould Ali Lhadi: entre Bachaghas d'une telle envergure, forcement, on se serre les coudes (PH/DR)
La débauche de Kabylie, appartenant à un autre Bachagha de la même espèce, vient au secours d'Ould Ali Lhadi: entre Bachaghas d'une telle envergure, forcement, on se serre les coudes (PH/DR)
La Dépêche de Kabylie, un titre transformé à juste titre en la « Débauche de Kabylie » affirme, au mépris de la famille de la défunte et des citoyens présents à l’enterrement, que « Le directeur de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou, M. Ould Ali était parmi les présents pour partager la douleur de la famille de l’icône de la chanson kabyle, Slimane Azem. Il a d’ailleurs déposé une gerbe de fleurs sur la tombe de la défunte. Cet hommage, à Na Hdjila, « est un devoir qui s’impose du fait que la douleur a touché une famille d’artistes qui a tant donné au monde de la culture amazighe » écrit le journaliste S.M., dont les initiales, curieux hasard, sont évocatrices d’un service de la police politique algérienne de triste mémoire.

Les procédés du régime raciste algérien, à travers ses ignobles relais en Kabylie, ont atteint un degré d’infamie qui dépasse l’entendement. Ainsi, tous les citoyens présents à l’enterrement de Nna Hedjila seraient, selon la « Débauche de Kabylie » tous atteints de «cécité sélective» car aucun d’entres-eux n’a vu le Bachagha Ould Ali Lhadi à l’enterrement de la sœur de Slimane Azem. Le Bachagha n’était pas présent, il n’a pas déposé de gerbe de fleur et n’a prononcé aucun discours. En revanche, les habitants d’Agwni Ggeghran, conviés la veille de l’enterrement au repas traditionnel qui précède l’enterrement d’un être cher, ont tous vus venir le bachagha, accompagné du maire et d’un élu d’Agwni Ggeghran, d’obédience RND, pour informer la famille et le comité de village que Nna Hedjila « ne pourra pas être enterrée sur la terre de ses ancêtres » car la parcelle de terrain était « réservée à la construction d'une brigade de gendarmerie ».

Il est certes facile de comprendre qu’une telle forfaiture, qui consiste à poursuivre la famille Azem jusque dans leur tombe, puisse être difficile à assumer, même pour un Bachagha du gabarit de Ould Ali Lhadi, mais de là à faire passer tous les citoyens présents à l’enterrement pour des affabulateurs attardés…cela en devient pathétique

L’article, relevant de la fiction pure et simple, s’est par ailleurs bien gardé d’énoncer les vrais participants à l’enterrement, à savoir Younes Adli, Karim Abranis, Malika Matoub, Dalil de radio kabyle plurielle, des militants Amazighs d’Agadir, Bouaziz Ait Chebib, Said Laimechi et Hsen Cherifi, du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, Kamira Nait Sid et Muhend Meziani du Congrès Mondial Amazigh, et encore moins Hocine Azem, petit neveu de Slimane et de Hedjila Azem. Hocine Azem, membre de la direction du MAK et membre du CMA, ulcéré par les mensonges éhontés de la Dépêche de Kabylie, comme de l’attitude pour le moins indigne du Bachagha Ould Ali Lhadi, a informé Siwel qu’il apportera, sous peu, un démenti formel aux infamies qui caractérisent ces suppôts du régime raciste d’Alger.

zp,
SIWEL

NB: Ci-dessous, l'article pathétique de la "Débauche de Kabylie" que nous reproduisons dans son intégralité en cas de suppression pure et simple de cette indéniable preuve du recours au mensonge pour camoufler les indignités crapuleuses des suppôts du régime raciste d'Alger. Le style élogieux de l'article est particulièrement odieux quand on sait que les objectifs du Bachagha étaient très exactement l'inverse de ce que cet article n'hésite pas à inventer :

« Par S. M. | Il ya 10 heures 27 minutes | 1014 lecture(s)

ELLE EST DÉCÉDÉE MERCREDI DERNIER
La sœur de Slimane Azem enterrée, jeudi, à Agouni Gueghran

La sœur de Slimane Azem, Na Hdjila, a rendu l’âme, mercredi dernier, à l’âge de 84 ans. Elle a été enterrée, jeudi en fin de matinée, à Agouni Gueghran. Une foule nombreuse, composée d’artistes et de personnalités locales et de citoyens, est venue accompagner la défunte à sa dernière demeure. Le directeur de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou, M. Ould Ali était parmi les présents pour partager la douleur de la famille de l’icône de la chanson kabyle, Slimane Azem. Il a d’ailleurs déposé une gerbe de fleurs sur la tombe de la défunte. Cet hommage, à Na Hdjila, « est un devoir qui s’impose du fait que la douleur a touché une famille d’artistes qui a tant donné au monde de la culture amazighe, » dira t-il. En effet, si Slimane Azem, pilier de la chanson kabyle que ses œuvres ont fait connaître, n’est plus à présenter, sa sœur, Nna Hdjila, était, également, artiste et poétesse et faisait, elle aussi, la fierté de la famille Azem.
S. M.  »

ci-dessous, le lien menant à l'article pathétique de la dépêche de Kabylie

http://www.depechedekabylie.com/evenement/125661-la-soeur-de-slimane-azem-enterree-jeudi-a-agouni-gueghran.html http://www.depechedekabylie.com/evenement/125661-la-soeur-de-slimane-azem-enterree-jeudi-a-agouni-gueghran.html





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu