La coordination MAK AQVU adresse ses remerciements aux participants de la marche du 12

14/09/2015 - 15:13

AQVU (SIWEL) — La coordination MAK AQVU, tient à remercier chaleureusement la grande famille du MAK, qui a honoré hier la ville d’Akbou par sa présence et par la réussite luisante de la marche qui constitue la meilleure réponse pour les multiples provocations et les menaces de mort, proférées à l’encontre de mass Bouaziz Ait Chebib et mass Ferhat Mhenni, présidents respectifs du MAK et du GPK. Ainsi que toute la famille militante du Mouvement pour l’Autodétermination de la KABYLIE.


La journée commença par une bonne ambiance fraternelle, où les militants akbouciens ont investi tôt le matin l’espace libre à côté du lycée Muhend Uharun, pour se retrouver avec sourire et optimisme pour accrocher les différentes banderoles et les drapeaux Kabyles et Amazighs. S’en suivent plusieurs vagues d’arrivant de différents coins de la Kabylie pour prendre part fièrement à l’initiative. A près d’une demi heure avant l’heure prédéfinie de l’entame de la marche, la foule a été organisée par plusieurs carrés afin de se préparer à marcher. En même temps, le président du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) mass Bouaziz Ait Chebib, prit la parole pour répondre avec courage et brio aux viles menaces du pouvoir colonial, par le biais de ses sbires, qui ont agi en pleine nuit pour tagguer plusieurs mûrs, une tentative nulle et vaine pour tenter d’installer peur et hésitation dans le cœur de la famille militante.

L’orateur a également joint à son discours, un récapitulatif des événements macabres qu’a vécu le pays Kabyle, dont les assassinats perpétrés par les corps militaires algériens. Un discours de génie, qui n’a pas manqué d’attirer des foules de passants ou des curieux, qui ont fini par entrer dans les rangs, se sentant tous concernés.

Le président a également profité de l’occasion de sa prise de parole pour rendre un hommage spécial aux femmes qui ont embelli l’initiative par leur présence, ce qui rappelle la place importante que possède la femme en notre société Kabyle. Un autre hommage spécial a été rendu à deux de nos artistes chanteurs présents, en l’occurrence Said Kessas et Djamel Abane.

A 11h précises, la marche débuta enfin dans la sérénité et la convivialité, mais tout de même, avec une certaine méfiance, où un cordon de sécurité a été mis en place autour du président et les différents membres de la direction. Une mesure qui s’est avérée inutile puisque tout au long de la marche, au passage de plusieurs véhicules, on entendit des encouragements du genre : <Aqlagh yidwen a Bouaziz> (Nous sommes avec vous Bouaziz), disait un automobiliste en levant le poing en la direction de président mas Ait Chebib. D’autres lançaient : VIVE LE MAK, ou encore, à bas la répression, Kabylie indépendante… Ajoutant à cela des coups de klaxon.

La marche se poursuivit par l’animation des différents militants, en scandant différents slogans dont : Algérie coloniale, Kabylie indépendante, A bas la répression, autodétermination, pouvoir assassin, Ulac smah Ulac, Nukni s iqvayliyen na3ya si lvatel tamsalt n Mkuda tejrah ulawen, Tamurt-iw la Kabylie, pouvoir colonial,… Se sont joints plusieurs chants dont des chansons de Ferhat Mhenni et Oulahlou, dont certains modifiés volontairement pour narguer le gouvernement d’Alger, comme cette chanson du célèbre Oulahlou convertie en : Nes3a irgazen Utnidessawadem-ara, Va3den fellawen am y-igeni ar Lqa3a, Nes3a Da Bu3ziz nefkayawen 3atiqa, awk d mas Ferhat asselway l’GPK. Ainsi les militants se sont donné à cœur joie en brandissant leurs drapeaux et banderoles jusqu’arriver à la place des martyrs du printemps noir, où s’est tenu un rassemblent, lors duquel il y a eu des prises de parole de la part de plusieurs intervenants, à commencé par le président de la coordination mas Rahim Arezoug, qui entama son discours par des souhaits de bienvenue ainsi que des remerciements en directions de toutes les personnes présentes et ayant participé à la marche, avant d’enrichir son discours en relatant les dernières violations qu’a subies notre pays Kabyle de la part du régime colonial, mais aussi en répondant aux menaces, en les qualifiant de lâches et insensées, tout en insistant que de tels agissements ne font que renforcer la détermination du peuple Kabyle pour lutter pour sa liberté et son existence, d’où l’importance cruciale de rester unis et solidaire.

S’en suivit l’intervention du militant d’Akbou Jugurtha, qui a lu la déclaration de la coordination d’Aqvu, qui condamne et pointe du doigt l’état algérien, comme étant l’auteur de ces assassinats ainsi que le chaos d’insécurité régnant en Kabylie. Cédant ainsi la parole au reste des intervenants dont le président du conseil national du MAK mas Mouloud Mebarki, le secrétaire général mas Farid Djenadi, le secrétaire national des relations extérieures s mas Hocine Azem, Said Lahcène , président du conseil régional Tuviret-Bordj. Tous ont appelé à la solidarité et à l’importance de faire face aux menaces et intimidations, par la détermination et le travail continuel pour servir notre juste cause. Sans oublier le responsable à l’organique mas Boussad Becha, qui a lu une lettre de Mohand Ouamer Hachim . Finalement venu le tour du président du MAK mass Bouaziz Ait Chebib de prendre la parole et dénoncer à son tour et avec fermeté les assassinats ayant eu lieu en Kabylie sous forme de fausses bavures militaires. Mass Ait Chebib a également condamné les menaces ayant été proférées, disant qu’elles ne venaient certainement pas de la population de la ville d’Akbou, mais plutôt d’agitateurs travaillant pour le compte de l’état algérien, envoyés spécialement pour tenter d’intimider les militants et les dissuader de poursuivre les activités, ainsi que la route vers l’aboutissement de leur ambition de liberté entre autres. Le rassemblement s’est clôturé après cela par la levée du drapeau une nouvelle fois, sous l’hymne national Kabyle, avant que les présents finissent par réciter le serment d’allégeance tous en chœur

Comme d’accoutumée après chacune de ses actions, la coordination MAK Aqvu adresse ses remerciements à toutes les personnes ayant assisté, participé et contribué à la réussite de son initiative, tout comme elle exprime sa fierté d’avoir eu l’honneur une nouvelle fois, d’abriter un tel événement chez elle.

Vive le MAK et le GPK, sous la direction des dignes fils de la Kabylie, Mass Bouaziz Ait Chebib et mass Ferhat Mhenni, ces deux géants que nous avons la chance d’avoir et que nous ne laisserons jamais tomber.

Tanmirt-nwen ay isselwayen n nif d lharma.

Coordination MAK AQVU
Le responsable à la rédaction
Nounour MEZI


SIWEL 141513 SEP 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu