La contrebande vers la Libye assèche les pompes à essence dans l’Est algérien

11/08/2011 - 11:14

TEBESSA (SIWEL) — La région de l'est algérien est à court de carburant. Beaucoup de carburant est exporté illégalement vers la Libye.


La contrebande vers la Libye assèche les pompes à essence dans l’Est algérien
Siwel a constaté d'immenses files d’attente devant les station-services dans l’Est algérien. Un témoin nous a expliqué que la région de l'est accuse une pénurie de carburant depuis le début de la crise libyenne.

« La pénurie a débuté il y a quelques mois, mais elle a empiré ces dernières semaines », a t'il expliqué. « Depuis que la Libye traverse la guerre civile, un réseau de contrebande d’essence s’est constitué, permettant d'acheminer le carburant vers la Libye via la Tunisie. »

Cette pénurie affecterait également les Tunisiens habitant à la frontière libyenne.

Ce manque d’essence est particulièrement inhabituel en Algérie, 13e producteur et 9e exportateur, où le prix de l’essence est parmi les moins élevés du monde.

cc
SIWEL111111AOUT11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu