La contestation sociale se multiplie à Tizi-Ouzou

21/02/2011 - 12:43

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le chef-lieu de la wilaya de Tizi-Ouzou a encore vécu sous le rythme de la contestation des jeunes chômeurs.


Le carrefour du 20 avril donnant sur la nouvelle ville de Tizi-Ouzou et le Boulevard Krim Belkacem est fermé à la circulation depuis ce matin, lundi, au niveau de la « tour », a constaté Siwel sur place.

À l’aide de pneus et de bacs à ordure, de jeunes chômeurs ont barricadé la route en la bloquant à toute circulation.

Les jeunes interrogés par Siwel indiquent qu’ils « réclament une répartition équitable » des locaux commerciaux destinés aux jeunes chômeurs ainsi que « l’affectation des locaux des anciennes galeries » à leur profit.


La RN 71 reliant Tigzirt à Tizi-Ouzou fermée à la circulation

La route nationale N° 71 reliant le chef-lieu de la wilaya de Tizi-Ouzou à la daïra de Tigzirt a été fermée ce matin, lundi, à la circulation pour cause d’éboulement de terrain, a appris Siwel de sources locales. L’éboulement en question survenu après les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la région a bloqué la circulation sur cet important tronçon routier. Les usagers de cette route étaient contraints à faire le détour de la région de Sidi Naamane et Boukhalfa pour rejoindre le chef-lieu de wilaya.

Les jeunes du pré-emploi devant le siège de la wilaya de Tizi-Ouzou

Une centaine de jeunes exerçant dans le cadre des différents dispositifs pré emploi a tenu durant toute la matinée d’aujourd’hui, lundi, un rassemblement de protestation devant le siège de wilaya de Tizi-Ouzou pour « protester contre la précarité » dans laquelle ils travaillent. Selon des déclarations faites sur place à Siwel, les jeunes revendiquent des « postes d’emplois permanents ». Les membres du collectif, disent ne pas « comprendre » comment « ils peuvent se retrouver sans emploi après les deux ans du contrat ». Ils demandent, dans la foulée « une permanisation » et « Une régularisation » par « des contrats à durée indéterminée (CDI) ». À signaler qu’aucun responsable n’a accepté de recevoir une délégation des jeunes en colère.

kab
SIWEL 211244 FEV 11



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche