La chanteuse pachtoune, Ghazala Javed, assassinée

21/06/2012 - 11:17

PARIS (SIWEL) — La chanteuse populaire pachtoune, Ghazala Javed, a été assassinée le lundi 18-06-2012 à Peswahar, la capitale pachtoune (au nord du Pakistan). Agée de seulement 24 ans, cette résistante à l'islamisme et à l'ultra-traditionnalisme pakistanais avait à son actif une vingtaine d'albums.


Ghazala Javed. PH/DR
Ghazala Javed. PH/DR
Le lundi soir, à sa sortie d'un salon de beauté, la jeune chanteuse pachtoune, accompagnée par son père, s'est retrouvée face à deux motards, qui ont ouverts le feu. Elle a reçu six balles dans le corps et son père une balle dans la tête.

Fréquemment menacée par les islamistes, opposés à toute carrière artistique d'une femme au Pakistan, cette chanteuse en langue pachtoune a décidé de poursuivre sa carrière. Mariée à un homme d'affaire pakistanais en 2010, elle lança une procédure de divorce quelques mois plus tard, après avoir découvert que son homme avait une autre femme et qu'il voulait l'empêcher de poursuivre dans la chanson. Il relève presque de l'inédit qu'une femme lance une procédure de divorce dans ce pays où l'homme est autorisé à avoir jusqu'à 4 femmes.

Le peuple pachtoune, dispersé sur deux pays (l'Afghanistan et le Pakistan) par les britanniques en 1893, perd ainsi une voix féministe, symbole de la résistance à l'islamisme.

mld
SIWEL 211222 JUIN12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu