La Nouvelle-Zélande veut retirer l'Union Jack de son drapeau

22/09/2014 - 14:45

WELLINGTON (SIWEL) — Le Premier ministre néo-zélandais a déclaré lundi, après le triomphe de son parti aux élections législatives de samedi, qu'il était grand temps de bannir du drapeau national l'Union Jack qui symbolise l'ancien colonisateur britannique.


La Nouvelle-Zélande veut retirer l'Union Jack de son drapeau
John Key a déclaré qu'il souhaitait organiser un référendum sur le sujet en 2015. « J'aimerais qu'on avance, j'aimerais le faire en 2015 », a-t-il dit à Radio Live. « Je suis évidemment un fervent partisan du changement », a-t-il déclaré.

Par le passé, le Premier ministre s'était déclaré favorable à ce que la fougère argentée bien connue des amateurs de rugby figure en bonne place sur l'emblème national. La fougère constitue déjà la marque de fabrique des All Blacks et est immédiatement reconnaissable en tant que symbole de la Nouvelle-Zélande, de la même manière que la feuille d'érable symbolise le Canada, a fait valoir John Key.

Le drapeau actuel, où figurent sur fond bleu l'Union Jack et quatre étoiles (NDLR, constellation de la croix du Sud), fut utilisé pour la première fois en 1869 et adopté officiellement en 1902.

Inspirée par la compétition "Ausflag; organisée en Australie en 1986, qui avait réuni près de 600 suggestions, sans toutefois trouver de clair vainqueur, le dossier a ressurgi en 2004 avec la création de la fondation NZFlag.com dont "le seul but est d’encourager les Néo-Zélandais à changer le drapeau".


Rappelons que le Canada et la Malaisie, la plupart des Union Jacks ont disparus

wbw
SIWEL 221445 SEP 14

Composition de l'Union Jack britannique

La Nouvelle-Zélande veut retirer l'Union Jack de son drapeau



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu