La Ministre kabyle des Droits humains : "Le pouvoir colonial cherche à perturber l'ordre public"

10/10/2016 - 23:16

EXIL (SIWEL) — Suite au harcèlement persistant de la police coloniale algérienne contre les pacifiques militants souverainistes kabyles, la Ministre des Droits humains au sein du Gouvernement provisoire kabyle en exil, Masa Nora Abdaoui, déclare qu'"une démarche est d’ores et déjà entreprise auprès des organisations politiques canadiennes pour dénoncer ces exactions et inscrire la question dans les registres appropriés"
Ci-après, son communiqué in extenso :


Mme Nora Abdaoui aux cotés de MM. le Président Ferhat Mehenni, le Premier ministre Lhacène Ziani et le ministre Amar Nessah (PH/SIWEL)
Mme Nora Abdaoui aux cotés de MM. le Président Ferhat Mehenni, le Premier ministre Lhacène Ziani et le ministre Amar Nessah (PH/SIWEL)
ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
Ministère des Droits humains

Communiqué

Les militantes et militants souverainistes kabyles, en l’occurrence : Mme. Rachida Ider, Secrétaire Nationale de la Jeunesse; M. Bouaziz Ait Chebib, Président du MAK; M. Hocine Azem, Secrétaire National aux Relations extérieures du MAK; M. Bécha Boussad, Président du Centre d'Alerte et de Prévention Kabyle et M. Slimane Kadi, Président du Conseil Universitaire de Tizi-Ouzou ne cessent d'être malmenés par la police coloniale en raison de leurs activités pourtant non violentes et surtout légitimes.

L’Anavad ne peut fermer les yeux sur des interpellations de nature à intimider tout mouvement politique, culturel et social.

Effectivement, nos militantes et militants n'ont jamais perturbé l'ordre public. Mais tout porte à croire que c'est cela qui est recherché à travers ces dépassements. Le pouvoir colonial finira par créer des perturbations qu’il fera endosser à nos militants.

À ce sujet, une démarche est d’ores et déjà entreprise auprès des organisations politiques canadiennes pour dénoncer ces exactions et inscrire la question dans les registres appropriés.

Nous ferons savoir en temps et lieu opportuns les détails de nos démarches.

La résistance sur le terrain de militantes et militants aboutira prochainement. Nous leur réitérons notre soutien inconditionnel.

Vive la Kabylie libre!

SIWEL 102316 OCT 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche