"La Kabylie seule contre tous !", par Boualem Afir

08/07/2016 - 10:33

CONTRIBUTION (SIWEL) — La lutte kabyle n'est pas seulement l'indignation contre le régime colonial algérien mais c'est plus par les bonnes actions que la Kabylie libre triomphera. Ferhat Mehenni et les kabyles libres ont, à perpétuelle demeure, compris que lutter pour l'Algérie est semblable à l'histoire de Don Quichotte qui se bat contre les moulins à vent.

Que dire des dernières arrestations arbitraires des membres du Mouvement pour l'Autodétermination de la Kabylie par la police algérienne, en l'occurrence son président Bouaziz Ait Chebib qui a été interpellé hier ? De la provocation ? Certainement pas. La première, une fois n'est pas coutume, mais la énième, souvent n'est pas un hasard.


Tuer les kabyles, les arrêter sans raison et les emprisonner sans procès sont des pratiques récurrentes du régime algérien qu'aucun n'ignore de nos jours. Pourtant, Ce même régime mafieux, dans un état de droit, ses membres moisiront en prison. Actuellement, c'est l'inverse qui se déroule dans ce coin de l'Afrique du Nord. Le comble, c'est que les kabyles sont opprimés par les forces répressives algériennes surtout et souvent en Kabylie. Chez eux !

L'arrestation de Bouaziz Ait Chebib hier le 07-07-2016 à Mirabeau (Draâ Ben Khedda), alors qu'il se rendait à At-Wagenun pour le meeting prévu à 17h30 est un préjudice à la révérence des kabyles, une atteinte à la liberté et à la démocratie. En même temps, le Secrétaire Général, Farid Djennadi et Secrétaire National aux Relations avec les Conseils Régionaux, Nadir Chelbabi, ont été interpellés par la police coloniale, à Tiquv3in. Aussi, Boussad Becha, arrêté au 3ème Congrès du MAK, en février 2016, relâché sous la pression populaire, vient encore de subir le même sort aujourd'hui. C'est une chasse aux Kabyles libres que le pouvoir despotique et assassin a lancé en Kabylie !

C'est la Kabylie qui est agressés, c'est la Kabylie qui est opprimée et c'est la Kabylie que le pouvoir veut humilier et soumettre. Oui ! C'est plus qu'une provocation, c'est une humiliation. Une agression. Un viol.

Beaucoup de gens refuseront d'admettre la triste vérité concernant les indignes tentatives mises en scène envers le Mouvement pour l'Autodétermination de la Kabylie par des partis politiques opportunistes et défaillants, une presse censurée et téléguidée, un peuple abusé et avachi, une idéologie arabo-baathiste obscurantiste, une armada de Kabyles de service (KDS) et une multitude de services de sécurité algérienne anti-kabyles. Tous des complices de ce pouvoir d'Alger qui est le tuteur de l'hécatombe menée contre la Kabylie.

L'opinion internationale est au courant. L'ONU doit intervenir et les tous les pays démocratiques doivent venir en aide au peuple kabyle agressé et maltraité chez lui par les autorités illégitimes de l'Algérie. Seuls contre tous, les kabyles libres font face au mal, dénoncent l'injustice et la tyrannie du pouvoir colonial algérien et cela depuis plus d'un demi siècle.

Face au péril ultime, le MAK est le seul rempart. Le Mouvement pour l'Autodétermination de la Kabylie c'est la voix populaire légitime du peuple Kabyle. Les usurpateurs de notre liberté ont pris le pouvoir dans une Algérie préfabriquée par la France coloniale pour punir la Kabylie qui lui à tenu tête jusqu’à son éviction de la terre des amazighs en 1962. Aujourd’hui, c'est encore la Kabylie qui lutte seule pour mettre fin à la tragédie éprouvante imposée aux héritiers de Massinissa et Dyhia, de Matoub et de Krim et de tous les martyrs de la liberté et de la démocratie.

On croyait tout connaître de notre histoire et notre identité, l’essentiel a été occulté par le pouvoir colonial algérien. L’école algérienne a fait de la population des schizophrènes, des cobayes et des désespérés. La conspiration étatique ténébreuse ourdie par les généraux de l’armée algérienne et autres branches polico-politiciennes en mettant en scène l'idéologie arabo-baathiste dont la finalité n’est que pour battre la Kabylie et combattre la liberté.

Les arrestations et les liquidations brutales par les sinistrés d'El Mouradia contre les élites kabyles et contre la Kabylie doivent cesser. Ce pouvoir d'assassins, de malades et de corrompus doit être évincé des terres kabyles. Seulement les enfants de la Kabylie pourront en prendre soin de cette terre frondeuse.

Quand le peuple est gouverné par des corrompus et des demeurés il ne faut s'attendre aux miracles. Que des catastrophes. L'absurdité est dans l'inertie populaire et son mutisme morbide. Faut-il tourner le ciel et la terre pour faire déguerpir ces malfrats de la Kabylie ? Oui ! Sinon, le mal prendra de l'ampleur.

La mobilisation du peuple kabyle contre le pouvoir colonial algérien est l'arme fatale qui peut mettre fin définitivement aux agressions arbitraires de la population kabyle et le MAK demeure le pleige (garant, ndlr) de sa dignité et sa liberté.

Vive la Kabylie libre et indépendante.
Boualem Afir.

SIWEL 081033 JUI 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu