La Kabylie isolée du monde : les autonomistes kabyles dénoncent gestion de l'état algérien

05/02/2012 - 22:30

TIZI-OZUOU (SIWEL) — Le Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie (MAK) dénonce la gestion catastrophique par les autorités algériennes de la situation de paralysie générale que subit la Kabylie, suite aux importantes chutes de neige ayant causé le blocages de nombreux axes routiers et la coupure des réseaux électriques et téléphoniques, c'est ce qu'annonce dimanche soir le président du MAK dans un communiqué parvenu à SIWEL.


Bouaziz Ait-Chebib,  président du MAK (PH/SIWEL)
Bouaziz Ait-Chebib, président du MAK (PH/SIWEL)
TIMANIT I TMURT N YEQVAYLIYEN
MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE DE LA KABYLIE


La Kabylie est isolée du reste du monde. Suite aux importantes chutes de neige, de nombreux axes routiers sont bloqués. Les réseaux téléphoniques et l’électricité sont coupés. La majorité des localités kabyles ne dispose pas du Gaz de ville, aggravant ainsi encore davantage leur situation.

Les collectivités locales, qui dépendent de l’Etat central, n’ont rien pu faire face à cette catastrophe étant donné les moyens dérisoires dont elles disposent et les prérogatives extrêmement limitées qui leur sont dévolues. Elles n’ont ni les pouvoirs, ni les capacités de répondre aux besoins les plus urgents de leurs administrés.

Ce constat, accablant, nous démontre encore une fois, à quel point toute élection organisée par le pouvoir central n’est qu’un leurre destiné à duper le peuple kabyle et assurer la pérennité de ce régime raciste qui déploie des milliards pour dépersonnaliser la Kabylie, tout en la maintenant dans une misère noire, sans aucune infrastructure digne de ce nom.

A cet effet, le MAK, réitère son appel au boycott de tous les scrutins à venir qui ne sont que des mascarades électorales visant à maintenir le blocus sur notre région jusqu’à sa soumission totale à la politique profondément anti-kabyle d’un Etat voyou et criminel.

Le MAK appelle le peuple kabyle à la mobilisation générale et à la solidarité afin d’affronter les caprices de la nature qui sont naturelles et compréhensibles, contrairement à la catastrophique gestion de ce pouvoir infâme qui n’a mis aucun plan orsec à même de garantir un minimum de protection à la population, livrée à elle-même face à l’absence des autorités dites nationales !

Le MAK condamne la démission de l’Etat en Kabylie qui est, tout compte fait, toujours seule pour affronter aussi bien les catastrophes naturelles que celles qui sont crées par ce régime raciste et assassin.

L’accession de la Kabylie à son autonomie devient de plus en plus une urgence vitale. C’est la seule option qui soit en mesure de lui permettre de se prémunir contre toutes les formes d’insécurité et d’assurer son propre développement.

Kabylie, le 05/02/2012

Bouaziz Ait-Chebib
Président du MAK




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu