La France serait en train de finaliser la création d’un poste de vice-président en Algérie.

23/04/2014 - 23:06

LONDRES (SIWEL) — Selon le quotidien londonien Al Quds Al Arabi, citant une source diplomatique française, le gouvernement français, aurait notifié au président "réélu", Abdelaziz Bouteflika, le devoir de mettre rapidement en procédure, la création du poste de vice-président, qui devra se charger des missions courantes, pendant que le président se consacre à ses soins.


Selon la même source, Paris aurait désigné pour ce poste, Abdelmalek Sellal, qui a été le porte-voix du président malade, durant la "campagne électorale".

Le journal londonien a avancé également que la France craignant une chute du pouvoir en Algérie en cas de vacance subite du poste de président, vu l’état de santé très dégradé de Bouteflika, "voudrait s’assurer une relève de forme", qui éviterait l’effilochement du pays, lequel donne des signes de fragilité, vu qu'il est proie à des conflits ethniques sanglants dans son sud et en Kabylie, ce qui reviendrait à "embraser toute la région ouest-méditerranéenne et à perturber les ravitaillement en gaz naturel de l’Europe".

SIWEL 232306 AVR 14

retrouver l'information depuis sa source

http://mobile.lemag.ma/?section=5769990&item=6553765 http://mobile.lemag.ma/?section=5769990&item=6553765





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu