La France exclut le kabyle mais autorise l'arabe pour la VAE

15/12/2015 - 21:39

DIASPORA (SIWEL) — Le DAVA "dispositif académique de validation des aquis" de Saint-Etienne fait dans l'exclusion linguistique. Une Kabyle vient d'en faire les frais. Saliha I. nous explique : "Je devrais faire une VAE (validation des acquis d'expérience), une langue vivante m'est obligatoire pour l'avoir, J'avais donc proposé le kabyle vu qu'il est autorisé au bac. On m'a répondu non pour le kabyle mais par contre oui pour l'arabe littéraire !"


Les Kabyles qui résistent à l'arabo-islamisation (PH/MAK)
Les Kabyles qui résistent à l'arabo-islamisation (PH/MAK)
Les Kabyles subissent déjà chez eux le racisme de l'Etat colonialiste algérien arabo-islamiste, est-il besoin que l'Etat Français se mette à le relayer sur le territoire de l'Hexagone ?

Le moment est venu pour que le peuple français soit informé de ce que le système de l'éducation et de la formation mis en place par ses gouvernements successifs fait la part belle à l'arabo-islamisme (langue arabe, mosquées, Institut du monde arabe...) qui, pourtant voue une haine féroce à l'occident et à la démocratie...

Ceci au détriment d'autres cultures telle celle de la Kabylie dont les citoyens sont parfaitement intégrés en France car respectueux des lois de la République française, laïques qu'ils sont à la base, ouverts d'esprit, tolérants, francophones et francophiles.

wbw/zp
SIWEL 152139 DEC 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu