La Coordination des cadres de l'Azawad met en garde la CMA contre " toute tentation de parapher un accord explicitement rejeté"

10/04/2015 - 11:16

NOUAKCHOTT (SIWEL) — Dans une déclaration parvenue à notre rédaction, la Coordination de cadres de l'Azawad s'inquiète des déclarations de la médiation algérienne et des officiels maliens sur la signature imminente de l’accord d’Alger. La Coordination précise qu’elle « s’en remet totalement aux résolutions des consultations de Kidal du 12 au 16 mars dernier » et « met en garde la CMA contre toute tentation de parapher un accord explicitement et publiquement rejeté par le Peuple de l’Azawad ». la coordination des cadres de l’Azawad demande également à la CMA de « démentir les déclarations officielles abondamment relayées par les médias depuis 48 heures ». Nous publions ci-après l’intégralité de la déclaration.


Les dirigeants de la Coordination, mandatés par le peuple de l'Azawad pour porter et défendre ses aspirations légitimes, oseront-il aller jusqu'à la plus honteuse des trahison ?  la confiance d'un peuple ! (PH/DR)
Les dirigeants de la Coordination, mandatés par le peuple de l'Azawad pour porter et défendre ses aspirations légitimes, oseront-il aller jusqu'à la plus honteuse des trahison ? la confiance d'un peuple ! (PH/DR)

Coordination des cadres de l'Azawad (CCA)

Nouakchott, le 10 avril 2015

Mise en garde

La coordination des cadres de l’Azawad / CCA exprime son immense surprise face aux déclarations officielles dans les médias annonçant l’acceptation par la CMA de parapher l’accord d’Alger, le 15 avril 2015.

Face au silence assourdissant de la CMA par rapport à de telles déclarations émanant essentiellement des membres de la médiation et du gouvernement malien, la Coordination des Cadres de l’Azawad urge les responsables des mouvements de l’Azawad à clarifier leur position et à édifier, dans les meilleurs délais, le Peuple de l’Azawad.

La Coordination, qui s’en remet totalement aux résolutions des consultations de Kidal du 12 au 16 mars dernier, met en garde la CMA contre toute tentation de parapher un accord explicitement et publiquement rejeté par le Peuple de l’Azawad et demande à la CMA de démentir les déclarations officielles abondamment relayées par les médias depuis 48 heures.

Le Peuple de l’Azawad s’est exprimé, il mérite respect et considération, en premier lieu, par ceux là qui l’ont mandaté. C’est bien là un principe cardinal de la démocratie tant vanté par la communauté internationale!!!.

Coordination des cadres de l’Azawad
Ansari Habaye Ag Mohamed
Président





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu