La Coordination des cadres de l'Azawad (CCA) interpelle les négociateurs azawadiens en visite à Alger

04/06/2015 - 13:59

NOUAKCHOTT (SIWEL) — Dans une déclaration rendue publique, la Coordination des cadres de l'Azawad relayant " la préoccupation légitime des différentes franges de la population azawadienne", s'inquiète qu'il n'y ait "aucune visibilité sur les discussions en cours" qui se passent actuellement à Alger et ce depuis le 25 mai.

Nous publions ci-après le communiqué de la Coordination des cadres de l'Azawad.


Bila Ag Acherif, chef de file de la délégation de la CMA lors du paraphe d'Alger ( PH/DR)
Bila Ag Acherif, chef de file de la délégation de la CMA lors du paraphe d'Alger ( PH/DR)
Coordination des cadres de l'Azawad (CCA)

Nouakchott, le 3 juin 2015

Interpellation

La délégation de la coordination des mouvements de l’Azawad séjourne depuis le 25 mai à Alger dans le cadre de négociations pour aboutir à un accord équilibré, faisant sens et applicable.
Contrairement aux précédents rounds, l’opinion publique de l’Azawad, les cadres, notables, combattants, les organisations de femmes, de jeunes, qui suivent avec un immense intérêt le processus n’ont aucune visibilité sur les discussions en cours.
Relayant la préoccupation légitime des différentes franges de la population, la coordination des cadres de l’Azawad interpelle les négociateurs de la CMA afin qu’ils éclairent par les canaux habituels l’opinion publique azawadienne sur les points d’avancement des négociateurs.

La coordination rappelle à l’équipe de la CMA qu’elle a reçu mandat pour obtenir la prise en charge dans le corps de texte d’un accord des points essentiels issus des concertations tenues à Kidal le 15 mars 2015.

Tout accord qui ne prendrait pas en compte ces points ne saurait engager ni les forces armées, ni les organisations de femmes, de jeunes, ni les populations refugiées, ni la diaspora, ni les membres de la coordination des cadres de l’Azawad.

La coordination des cadres de l’Azawad tient à informer la médiation, la communauté internationale que les populations de l’Azawad rejetteraient toute signature qui ne soit pas conforme au mandat donné aux négociateurs.

La CCA invite l’ensemble des organisations de l’Azawad (femmes, jeunes, notables, cadres, combattants en armes..) à redoubler de vigilance pour ne peut pas être engagé par un accord contre la paix, la stabilité, ne leur promettant que drames et tragédies.

Ansari Habaye Ag Mohamed
Président


SIWEL 041359 JUIN 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu