La Coordination des cadres de l'Azawad (CCA) dénonce l'agression de l'ONU

21/01/2015 - 18:06

DIASPORA (SIWEL) — Dans une déclaration parvenue à notre rédaction, la Coordination des cadres de l'Azawad a dénoncé l'inacceptable raid aérien commis par le contingent néerlandais contre des véhicules appartenant aux Touaregs de l'Azawad.


L'ONU montre son vrai visage / les casques bleus néerlandais attaquent les touaregs avec des hélicoptères Apache (PH/DR)
L'ONU montre son vrai visage / les casques bleus néerlandais attaquent les touaregs avec des hélicoptères Apache (PH/DR)
Coordination des cadres de l'Azawad (CCA)
Nouakchott, le 20 janvier 2015
GRAVES DERAPAGES DE LA MINUSMA
La coordination des cadres de l’Azawad / CCA condamne fermement l’intervention armée des casques bleus onusiens de la MINUSMA contre des positions militaires de la coordination des mouvements de l’Azawad / CMA ayant entrainé des pertes en vies humaines et en matériel, ce jour 20 janvier 2015 aux abords de Tabankort, localité occupée sous la protection de la MINUSMA par des milices armées et soutenues par le gouvernement malien depuis juillet 2014.

Comme si les violations flagrantes et répétitives par le Mali des accords de Ouaga et du cessez le feu de Kidal signé sous l’égide du Président Mauritanien en mai 2014 ne suffisaient pas à mettre en échec le processus de négociation, la mission onusienne, en s’attaquant militairement aux positions de la CMA, s’est clairement positionnée comme belligérant dans un conflit intérieur violant, avec brio les différents cessez le feu ainsi que les dispositions régissant la charte des Nations Unies.
Le fait posé à Tabankort représente la menace la plus sérieuse et hypothèque gravement les chances de poursuite d’un dialogue apaisé pour résoudre le conflit.

Par cet acte d’une extrême gravité, la MINUSMA vient de s’aliéner définitivement et irréversiblement, le peu de crédit en tant que partie neutre et médiatrice dans le conflit malien et assume le risque d’un embrasement généralisé de la sous région.

Malgré tout, la CCA invite la coordination des mouvements de l’Azawad à faire preuve de sérénité et de responsabilité en ne répondant pas à de telles provocations et demande à Mr Ban Ki Moon, Secrétaire Général et au Président du Conseil de Sécurité, de l’ONU de diligenter en urgence une enquête partiale pour déterminer les circonstances d’un tel acte, établir les responsabilités et prendre les mesures appropriées.

Coordination des cadres de l’Azawad

Ansari Habaye Ag Mohamed
Président


SIWEL 211806 JAN 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu