La Coordination de mouvements de l'Azawad "prend acte de la fin de conduite des négociations entre la CMA et le Gouvernement malien" par la médiation

22/04/2015 - 23:39

AZAWAD (SIWEL) — Dans une déclaration rendue publique aujourd'hui, la Coordination de mouvements de l'Azawad "prend acte de la fin de conduite des négociations entre la CMA et le Gouvernement malien" par la médiation. Autrement dit, par la médiation algérienne, qui est en soi une bonne nouvelle pour l'Azawad. Les tentatives de soudoyer quelques responsables de la CMA ont échoué grâce à la ténacité et à l'intransigeance des femmes et des jeunes de l'Azwad en particulier. Ci-après le communiqué de la CMA


Le vaillant peuple de l'Azawad, garant de la poursuite de l'idéal de liberté pour lequel il a tant souffert.         Ici manifestation contre le "papier d'Alger" (PH/DR)
Le vaillant peuple de l'Azawad, garant de la poursuite de l'idéal de liberté pour lequel il a tant souffert. Ici manifestation contre le "papier d'Alger" (PH/DR)
Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA).

Communiqué de Presse

La Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) prend acte du communiqué de la médiation en date du 18 avril 2015 mettant fin à la conduite des négociations entre la CMA et le Gouvernement malien avant la signature finale de l'accord.

Après de nombreuses discussions, la CMA rappelle,que le projet d’accord proposé par la médiation à la signature le 15 mai prochain, ne saurait l'engager que lorsqu'elle l'aura approuvé.

La CMA remercie la Republique Algerienne Democratique et Populaire pour tous les efforts qu'elle a consentis dans la recherche d'une solution juste et equitable au conflit qui oppose l'Azawad a l'Etat du Mali depuis plus de 50 ans.

La CMA renouvelle sa reconnaissance et ses encouragements à la Médiation et assure la Communauté Internationale (ONU, UE, UA, CEDEAO, OCI) et les Etats membres de la médiation (Algérie chef de file, Burkina Faso, Mauritanie, Niger, Tchad, Nigeria) que sa démarche vise à donner toutes les chances de réussite au processus d’Alger pour aboutir à un accord durable.

La CMA, faisant preuve d’un sens élevé de responsabilité,réaffirme son engagement à respecter l’Accord de cessez le feu du 23 mai 2014 signé à Kidal ainsi que la déclaration de cessation des hostilités du 24 juillet 2014 d’Alger réaffirmée le 19 février 2015, et invite les autres parties au conflit à faire de même.

Elle reste toujours ouverte à la poursuite du dialogue en vue d’une résolution concertée, pleinement partagée par les parties en conflit que sont la Coordination des Mouvements de l'Azawad et le Gouvernement du Mali sous les auspices de la communauté internationale.

Nouakchott le 21 Avril 2015.
Pour la Commission Communication de la CMA,
Almou Ag Mohamed.


SIWEL 222329 AVR 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu