La CNCD dénonce le recrutement de voyous par le pouvoir

05/03/2011 - 17:52

ALGER (SIWEL) — Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, la CNCD revient sur les trois marches auxquelles elle avait appelé, et qui étaient empêchées comme de coutume par les forces de sécurités, en dénonçant notamment « les recrutements ostentatoires de baltaguis (Voyous Ndlr). »


Contre-manifestants algérois pro-Bouteflika (Photo / Siwel)
Contre-manifestants algérois pro-Bouteflika (Photo / Siwel)
Les auteurs du communiqué ont mis en exergue l’agression physique dont a été victime aujourd’hui le chef du RCD, Saïd Sadi, à El-Madania, au moment où il allait rallier la place où devait commencer la marche, ainsi que deux femmes membres du PLD, et évoquent des cas de menaces par des armes blanches (couteaux, sabres…).

La CNCD prend acte du fait que « tous ces actes ont été commis avec la complicité active des nombreux policiers en tenue et en civil présents sur les lieux. »

« Faute d’avoir une alternative, le pouvoir maffieux joue des violences et des répressions qui sévissent dans les pays arabes pour justifier sa politique d’immobilisme », conclut le communiqué.

mc
SIWEL 051800 MAR 11



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche