L'islamologue libanais Antoine Basbous reprend le discours officiel algérien et accuse la Kabylie de terrorisme sur BFMTV

16/01/2013 - 20:53

PARIS (SIWEL) — Invité ce mercredi soir sur la chaîne d'information en continu BFMTV pour commenter la prise d'otages des occidentaux par des terroristes islamistes en Algérie, le politologue libanais Antoine Basbous a déclaré : « L'origine du terrorisme c'est l'Algérie, surtout la Kabylie ». Ce dernier adopte le discours officiel du régime algérien qui nourri, entretien et protège le terrorisme islamiste, notamment à travers la politique d’amnistie des terroristes algériens, tout en mettant en œuvre des moyens colossaux pour casser la cohésion de la Kabylie, seule et unique région d’Algérie revendiquant un laïcité qui fait partie de ses fondements identitaire. Le même procédé est employé avec les Touaregs du MNLA.


Antoine Basbous (PH/DR)
Antoine Basbous (PH/DR)
Antoine Basbous, qui fut de 1988 à 1991 le représentant des Forces Libanaises en France et en Europe, s'est spécialisé dans l'étude de l'islam, du Proche-Orient et du Golfeainsi que des pays d'Afrique du Nor.

Quelques minutes plus tard, dans le journal de 20h de la radio publique France Info, il a récidivé en avançant cette fois que « les terroristes algériens ont élu la Kabylie comme sanctuaire ».

Travaillant en France, il est le fondateur depuis 1992 de l'Observatoire des Pays Arabes (OPA) qui conseille les grandes entreprises et les institutions publiques en France et en Europe.

Les internautes kabyles ont dénoncé sur les réseaux sociaux cette déclaration provocante de ce "spécialiste" de l'islam, qui feint ignorer que les attentats attribués aux islamistes et qui ont lieu, comme par hasard, uniquement en Kabylie sont l'oeuvre des officines algériennes et non des Kabyles eux-mêmes, peuple démocrate et profondément laïque qui résiste et à la répression de l'état policier algérien d'idéologie arabo-islamiste et aux incursions terroristes des hordes d'islamistes envoyés par les premiers.

Antoine Basbous adopte le discours officiel du régime algérien qui nourri, entretien et protège le terrorisme islamiste, notamment à travers la politique d’amnistie des terroristes algériens, tout en mettant en œuvre des moyens colossaux pour cbriser la cohésion de la Kabylie, seule et unique région d’Algérie revendiquant un laïcité qui fait partie de ses fondements identitaire. Le même procédé est employé avec les Touaregs du MNLA qui combattent l'islamisme. Leur mouvement, laïc, a été écarté par l'Algérie au profit d'Ansar Dine, un groupe islamo-terroriste que l'Algérie a imposé comme incontournable dans le règlement de la crise malienne.

ek/wbw/zp
SIWEL 162053 JAN 13
:




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu