L'imam algérien, Abdelfettah Hamadache, appelle à fermer les églises

10/05/2015 - 22:20

ALGER (SIWEL) — Après les appels au meurtre dont il est devenu le spécialiste, l'imam algérien, Abdelfettah Hamadache, appelle à fermer les rares églises qui n'ont pas déjà été fermées en Algérie. Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, cet imam demande à « transformer les églises Notre Dame d'Afrique d'Alger, Santa Cruze d’Oran et Saint-Augustin d’Annaba en mosquées.


Abdelfettah Hamadache, éditeur de fatwas (PH/DR)
Abdelfettah Hamadache, éditeur de fatwas (PH/DR)

Malgré ses appels publics au meurtre, cet imam n'a jamais été inquiété par les autorités algériennes. Rappelons que cet activiste du FIS est un habitué des prêches incendiaires contre les "impies". En 2012, il s'en était violemment pris à Ferhat Mehenni, président du Gouvernement Provisoire Kabyle (GPK), en appelant ouvertement à son assassinat, sans que cela ne soulève de grandes émotions, excepté en Kabylie.

Il a récemment récidivé avec l'écrivain algérien Kamel Daoud, mais curieusement l'appel au meurtre de l'écrivain algérien a soulevé bien plus de solidarité parmi les "démocrates" que l'appel au meurtre de l'artiste, et non moins écrivain et homme politique kabyle, Ferhat Mehenni...

Rappelons également que cet imam algérien, Abdelfettah Hamadache, avait également participé, et très activement, aux manifestations des islamistes en Algérie contre Charlie Hebdo, pour dénoncer les caricatures de Mahomet publiées par les survivants du massacre commis dans la rédaction de Charlie Hebdo, défilant dans les rues d'Alger avec des slogans glorifiant les frères Kouachis, les deux terroristes qui ont commis le massacre.

zp,
SIWEL 102220 MAI 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu