L'environnement fait partie de notre identité. Contribution de Belaid Ait Meziani

14/12/2015 - 09:00

CONTRIBUTION (SIWEL) — Ce 12 décembre 2015, 195 pays ont signé un accord à la COP21. Cet accord marque un grand tournant pour l'humanité. .Toutes les nations , tous les peuples prennent conscience et se mobilisent pour protéger notre terre contre le réchauffement climatique. La transition énergétique du fossile aux énergies renouvelables a atteint le point du non retour. Le monde est en mouvement , la Kabylie ne doit pas s' exclure et subir cette menace du réchauffement climatique.


L'environnement fait partie de notre identité. Contribution de Belaid Ait Meziani
Surtout que l'environnement fait partie de notre identité. Le drapeau fédéral des peuples amazigh le confirme par ses couleurs. Le bleu , le vert et le jaune: l'eau, le soleil et la flore. ..

Nous devons prendre notre part de responsabilité pour préserver et protéger notre patrimoine qui est fragile et sensible aux changements climatiques . Les risques naturels se sont accrues ( avalanches, crues, feux de forêts et sécheresses)...

Le kabyle doit préserver ses terres en développant l'agriculture de montagne en particulier. La femme kabyle est la plus écologiste et proche de la terre. Y a pas une mère kabyle qui ne travaille un bout de terre et qui lui assure le panier de sa cuisine.

Un grand effort d'éducation civique doit être mené pour que la société kabyle prenne conscience de cette menace qui la guette. Chacun de nous est responsable à son niveau. L'agriculture est d'intérêt général. Elle peut être aussi l'activité de base de la vie de chaque famille. La nécessité d'encourager le reboisement surtout le long des routes, au tour des villages, des cimetières est une des réponses contre l'érosion des sols .

Le recrutement local des gardes forestiers et paysagistes est un apport et une réponse pour réduire le taux de chômage et développer notre Kabylie.
Vous me direz comment financer tout ça?

En créant des coopératives de villages où chaque membre est actionnaire. La Kabylie doit prendre sans attendre le train vert avec le reste du monde. Des mesures doivent être prises et respectées par tout le monde contre par exemple les constructions anarchiques. Une réflexion et un débat populaire doit être lancé et organisé pour trouver une solution définitive au problème des déchetteries sauvages, et organiser le tri sélectif avec une mise en place de coopératives de ramassage de déchets ménagères.

Nous faisons parti du bassin méditerranéen. La diaspora kabyle doit participer à l'effort vert et son financement. Je considère que l'immigration kabyle est l' une des énergies renouvelables et inépuisables de la Kabylie. Nous n'avons pas le droit de laisser ce problème aux futurs générations. Soyons à la hauteur de nos ambitions.. Osons et prenons la locomotive de notre train vert amazigh.

Vive Tamazgha. ... vive la Kabylie.




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu