L’entreprise ENIEM fermée par des chômeurs à Tizi-Ouzou pour protester contre le mode de recrutement

14/06/2011 - 15:08

TIZI RACHED (SIWEL) — Une centaine de jeunes chômeurs de la localité de Tizi Rached, dans la wilaya de Tizi-Ouzou a procédé mardi matin à la fermeture de la zone industrielle où est implantée l’entreprise ENIEM.


L’entreprise ENIEM fermée par des chômeurs à Tizi-Ouzou pour protester contre le mode de recrutement
Les manifestants ont empêché l’accès aux travailleurs. Ces jeunes reprochent à la direction de l’entreprise de « recruter des travailleurs majoritairement autre que ceux de Tizi Rached », où est implantée l’usine.

Cette entreprise emploie quelques 1200 personnes et procède chaque mois, selon les manifestants, à des dizaines de recrutement.

tt
SIWEL 141500 JUIN 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu