L'avenir ! Contribution de Amar At-Ali-Usliman

17/07/2015 - 18:43

CONTRIBUTION (SIWEL) -Un pays qui fomente une cabale contre un militant des droits de l'Homme, Dr Fekhar, pour justifier sa torture et son incarcération, n'a pas d'avenir.


L'avenir ! Contribution de Amar At-Ali-Usliman
L'avenir !

Un pays qui fomente une cabale contre un militant des droits de l'Homme, Dr Fekhar, pour justifier sa torture et son incarcération, n'a pas d'avenir.

Un pays où un fou du roi tel que Sellal ou des ignares comme Ghoul et Saidani sont nommés à des postes clés au sommet de l'État, pour que'' Sehab El Baroud'' se sentent moins ''âne-gérien'', n'a pas d'avenir.

Un pays qui organise la fuite de responsables corrompus jusqu'à l'os incriminés par la justice de plusieurs pays et qui harcèle sans cesses de simples militants pacifistes et honnêtes, n'a pas d'avenir.
Un pays où un ''sauveteur de plage'' ose menacer de casser sa planche sur le dos d'un avocat, si de dernier tente de boire une gorgée d'eau sur une plage publique en plein mois de juillet, le Ramdhan pour certains, n’a pas d'avenir.

Un pays où un speaker de match de foot d’une télévision '' Deachiste'', Hafid Derradji pour ne pas le nommer, se prend pour un intello et qualifie, de Doha, les Kabyles qui n'adhèrent pas à son '' État'' de pervers, dans l’espoir de se racheter auprès de '' Sehab El Baroud’’, n'a pas d'avenir.

Un pays où des ''Oulémas’’ de l’obscurantisme téléguidés par '' Sehab El Baroud'', font la pluie et le beau temps, n'a pas d'avenir.
Un pays qui a dépensé 800 milliards de dollars, sans avoir achevé une quelconque infrastructure digne de ce nom, n'a pas d'avenir.
Un pays où les salaires des professeurs leur permettent à peine de survivre, pendant que ''des affairistes bandits'' s'achètent des villas et des yachts en Europe, n'a pas d'avenir.

Un pays où la meilleure université est classée au 66ème rang à l’échelle…africaine, n’a pas d’avenir.

Un pays qui pleurniche la mort d'un lointain Palestinien et qui glorifie l'épuration ethnique et le massacre du peuple Mozabite sur son territoire, n'a pas d'avenir.

Un pays où la populace se congratule hypocritement et se souhaite bonne fête, après un mois d'inertie économique, de violence tous azimuts, d'intolérance viscérale et de trafics en tous genres, n'a pas d'avenir.

Le peuple kabyle qui vit et subit tous ces affres et qui veut demeurer dans cette orgie, n'a pas d'avenir !


Amar At-Ali-Usliman



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu