L'association "TIGHREMT" fête Yennayer

10/01/2014 - 15:53

MAKOUDA (SIWEL) — Malgré le déni officiel, la Kabylie fait de Yennayer une fête populaire et officielle. Pour concrétiser cette demande, restée longtemps sans suite, Yennayer trouve enfin un terrain où les citoyens en ont fait un jour de fête officielle, et ce, malgré le déni opposé par le pouvoir algérien à cette date qui symbolise l’Histoire millénaire des Amazighs. Cette année, les peuples amazighs fêtent l’an 2964.


L'association "TIGHREMT" fête Yennayer
C’est ainsi que l’Association des activités de jeunes "TIGHREMT" d’Illilan, dans la commune de Makouda, a célébré aujourd'hui avec faste, le nouvel an amazigh à travers un programme riche dont une exposition qui entre dans le cadre de la promotion de l'histoire, de la littérature et du patrimoine de la Kabylie.

Les festivités ont commencé dans la matinée avec la présentation d'une pièce théâtrale. A midi, les habitants du village ainsi que les invités ont été convié à un couscous traditionnel.

En début d'après midi, le programme a continué avec la chorale de l'association Tighremt qui a égayé le public avec des chansons qui éveillent les consciences. Les festivités ont été clôturées par un gala artistiques animés par des chanteurs locaux , une façon pour les organisateurs d'encourager les jeunes talents de leur localité.

Sur place, le drapeau amazigh orne les artères du village. Ainsi, Yennayer a été dignement célébré par l'association TIGHREMT.

Le Président du MAK, M. Bouaziz Ait Chebib, à la tête d'une délégation, a fait une virée dans la région pour féliciter les organisateurs. Pour lui : " Yennayer est désormais une fête kabyle officielle en dépit du négationnisme du régime raciste d’Alger ".

dm
SIWEL 10 1553 JAN 14



Kabylie | Algérie | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech





Dépêches en continu