L’association Franco-kabyle d’Ivry, organise une conférence débat avec Ferhat Mehenni autour de son dernier libre : Afrique le casse-tête français.

02/01/2014 - 18:05

IVRY (SIWEL) — L’association Franco-kabyle d’Ivry organise une conférence débat le 4 avril avec Ferhat Mehenni autour de son dernier livre : Afrique le casse-tête français. Dans son dernier essai l’auteur, qui est président du Gouvernement provisoire kabyle, estime que le concept de «Décolonisation ne signifie pas forcément indépendance » et que « L’Afrique est confiée à des gérants d’Etats choisis ou subis parmi les autochtones, mais elle demeure le domaine réservé de la France, qui y agit comme si elle était toujours chez elle » comme en témoigne « L’intervention française au Mali en 2013 ».


L’association Franco-kabyle d’Ivry, organise une conférence débat avec Ferhat Mehenni  autour de son dernier libre : Afrique le casse-tête français.
L'association Franco-kabyle d’Ivry a l’honneur de recevoir M. Ferhat MEHENNI, Homme de Culture, diplômé de Sciences Politique, Président de l'Anavad, Gouvernement Provisoire de la Kabyle, et lauréat du prix de la paix 2013 décerné par le Fondation philippine, "Gusi", pour une conférence-débat autour de son dernier livre :"Afrique: le casse-tête français, ou La France va-t-elle perdre l'Afrique ?" Editions de Passy.

En effet, poursuivant la réflexion entamée sur le droit à l'existence des peuples avec "la question kabyle" (2004), dans la problématique douloureuse de l'existence de la Kabylie dans un environnement qui lui est résolument hostile, Ferhat Mehenni a approfondit la réflexion par "le siècle identitaire ou la fin des Etats post coloniaux", en 2010 aux Editions Michalon, où a il mit en exergue la tragique problématique des Etats post-coloniaux en Afrique qui à l'origine de drames, de massacres ethniques, de despotisme et de corruptions institutionnalisés.

Avec son dernier essai, le leader kabyle applique les principes géopolitiques tirés de ces deux précédents ouvrages aux relations de la France avec les pays africains ayant constitué son "ancien" empire colonial et où il estime que le concept de «Décolonisation ne signifie pas forcément indépendance » et que « L’Afrique est confiée à des gérants d’Etats choisis ou subis parmi les autochtones, mais elle demeure le domaine réservé de la France, qui y agit comme si elle était toujours chez elle » comme en témoigne « L’intervention française au Mali en 2013 ».

La conférence-débat aura lieu le 4 janvier 2014 à 15h à la salle Jean-Baptiste Clément, au 1 rue Jean-Baptiste Clément 94200 Viry sur Seine, RER C ou Métro Ligne 7, station Ivry

SIWEL 021805 JAN 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu