L'assassinat de Mouloud Feraoun et de cinq inspecteurs par l’OAS commémoré à Tizi-Ouzou

14/03/2012 - 13:17

TIZI-OUZOU (SIWEL) — La maison de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou commémore aujourd’hui et demain la date anniversaire de l’assassinat de l’écrivain kabyle Mouloud Feraoun par l’OAS (organisation armée secrète), à El Biar (Alger) le 15 mars 1962 avec cinq autres inspecteurs des centres socio-éducatifs en l’occurrence : Ali Hamoutène, Marcel Dasset, Robert Eymard, Max Marchand et Salah Ouild Aoudia.


Mouloud Feraoun (Dr)
Mouloud Feraoun (Dr)
Des expositions d’archives qui retracent la vie de ces cinq personnages de notre histoire et d’autres activités sont prévues à Tizi-Hibel, village natale du regretté Mouloud Feraoun.

Au cours de la nuit qui suivit cet assassinat, Germaine Tillion a écrit un long texte qui est paru dans "Le Monde" du 18 mars1962.

On pouvait lire entre autre « Mouloud Feraoun était un écrivain de grande race, un homme fier et modeste à la fois, mais quand je pense à lui, le premier mot qui me vient aux lèvres c'est le mot: bonté... ».

Germain Tillion était l’initiateur en 1955 des centres sociaux que dirigeaient les six inspecteurs assassinés.

tt
SIWEL 141330 MAR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche