L'artiste kabyle Tenna adresse un message de soutien au MAK pour son 3è Congrès

25/02/2016 - 22:01

PARIS-DIASPORA (SIWEL) — Dans un message adressé aux congressistes du MAK qui tiendront leur congrès demain en Kabylie, l'artiste kabyle Tenna a tenu a les assurer de son soutien indéfectible, de sa confiance et sa foi en eux.

Nous publions ci-après ce message de soutien et de fraternité adressé par Tenna aux congressistes du MAK


Chers congressistes, chers compatriotes

Je suis très fière de vous, mes chers frères et sœurs Kabyles. Je suis admirative de votre courage, votre persévérance et votre pugnacité à aller au bout de vos actions malgré les embûches et pièges tendus de toutes parts.

Nous avons, en tant que Kabyles, souffert des exactions du pouvoir algérien depuis longtemps. Ce pouvoir qui n'a eu de cesse de nous opprimer, nous brimer, nous tuer et pousser certains d'entre nous à l'exil. En dépit de tout cela, nous sommes encore debout, prêts à continuer notre combat et poursuivre notre seul et unique objectif: l'indépendance de la Kabylie.

Est-il normal que nos droits les plus élémentaires soient bafoués, que notre langue maternelle soit reléguée au second plan chez elle, dans son berceau?

Nous avons longtemps "quémandé" ce qui nous revient de droit. Nous refusons de nous fondre dans le moule "arabo-islamiste" imposé par le gouvernement algérien. Nous ne voulons et ne pouvons pas, effacer d'un revers de la main une culture, notre culture, plusieurs fois millénaires. Nous avons confié notre avenir à des formations politiques qui ont achevé la tâche macabre du colonisateur algérien; celle de nous enterrer vivants sur nos propres terres!

De déception en déception, certains d'entre nous, ont failli maintes fois, déposer les armes. Mais c'était sans compter avec la détermination de certains hommes et femmes déterminés à se relever après chaque échec. Le MAK en cela, nous a prouvés qu'il y a une route dont l'issue inéluctable est l'indépendance.

Les générations futures ont le droit de vivre dans la liberté et la dignité, et c'est notre devoir à chacun d'entre nous aujourd'hui, d'œuvrer dans ce sens.

Combien de sacrifices les kabyles consentiront-ils encore, combien de kilomètres parcourus, banderoles à la main, pacifiquement ? Combien de coups de matraques allons-nous encore recevoir sur la tête les 20 avril à venir ?...

Nous n'avons aucun pays de rechange, notre seul et unique pays c'est la Kabylie. En son sein, nous sommes nés et grandi, et en son sein, nous mourrons.

Chers congressistes, soyez assurés de mon soutien indéfectible, de ma confiance et ma foi en vous. Je connais votre sincérité et votre désintéressement, je suis par conséquent, confiante et rassurée.

Je vous souhaite un bon congrès, fructueux et bénéfique pour notre pays, la Kabylie.

Vive le peuple Kabyle

Vive la Kabylie indépendante.

Tenna,
Artiste kabyle et militante des droits des peuples à leur indépendance.


SIWEL 252201 FEV 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche