L'armée algérienne déploie des guérites en Kabylie

19/10/2011 - 20:13

MICHELET - Ain El Hammam (SIWEL) — Des convois exceptionnels sont observés ces derniers jours pour livrer aux cantonnements militaires en stationnement en Kabylie, des guérites servant d'abri au niveau des barrages fixes.


Semi-remorque transportant des guérites de l'armée algérienne. (Photo : SIWEL)
Semi-remorque transportant des guérites de l'armée algérienne. (Photo : SIWEL)
Aujourd'hui dans l'après midi, les habitants de Michelet ont signalé à Siwel le passage d'un convoi de semi-remorques transportant des guérites pour abriter les militaires algériens de l'ANP (Armée nationale populaire algérienne, Ndlr) en stationnement en Kabylie.

Les cortèges parsemés, formés par ces engins, ont causé le blocage de la circulation au niveau de la route nationale 15 (RN15) pendant plus d'une heure.

Deux jours auparavant, un nouveau cantonnement militaire a été implanté près du lieu-dit: Lekhmis, à la frontière séparant les deux communes d'Illulen Umalu (Illoula Oumalou) et d'Ililten.

Un autonomiste kabyle, bloqué dans les embouteillages, dépité, déclare : « Sous prétexte de combattre des terroristes "invisibles", les forces de l'ANP poursuivent leur opération de maillage militaire de la région de Kabylie. ».

En septembre dernier, à Fréha, située à 20 km à l'est de Tizi-Ouzou, c'est depuis une guérite qu'un militaire algérien avait tiré sur un groupe de femmes, tuant l'une d'elles, Mme Zahia Kaci, mère de 13 enfants.

wbw
SIWEL 19012013 OCT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu