L’animateur de la Radio Djurdjura arrêté et menacé par la police algérienne pour avoir interviewé Ferhat Mehenni

28/09/2016 - 21:08

ALGER (SIWEL) — Le créateur de la webradio Djurdjura et militant souverainiste kabyle, Mhand Nait Djoudi, a fait l’objet d’une arrestation à l’aéroport d’Alger par la police coloniale algérienne alors qu’il se rendait en Kabylie avec sa femme et son fils, le 09 septembre 2016. Il a subi un interrogatoire de près d’une heure, essentiellement autour d’une interview qu’il a faite pour le président du Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad) Mas Ferhat Mehenni. À son retour en France, hier mardi 27 septembre 2016, il a été de nouveau menacé par un policier algérien.


C’était vers 17h40 que la police coloniale a demandé à ce jeune animateur de radio de le suivre, dès son arrivée à l’aéroport d’Alger. Isolé de sa femme et de son fils qui étaient effondrés par ce qui venait de se passer, le militant de la cause kabyle a subi un interrogatoire des plus intimidants autour de ses activités journalistiques. Mhand a avoué qu’il ne s’est pas retenu face au zèle du policier arabophone, chargé de l’interroger. Fort heureusement, un policier kabyle, présent lors de l’interrogatoire, a réussi à calmer l’échange à chaque fois que le ton montait.

Un interrogatoire autour d’une interview filmée avec Ferhat Mehenni à Lille :

Le principal sujet de l’interrogatoire était cette vidéo, qui a été tournée au mois de novembre 2015 à Lille. Une vidéo qui a été visionnée près de 30 000 fois et qui revient entre autre sur la mise en place de l’Anay aqvayli (le Drapeau National Kabyle), les succès diplomatiques de l’Anavad, l’anti-kabylisme primaire du pouvoir algérien et de l’Algérie officielle. Le président de l'Anavad a également appelé dans cette vidéo « les militaires kabyles qui subissent encore les ordres du pouvoir algérien à sortir du système, qui va les salir ».

Mhand Nait Djoudi menacé par un policier algérien le jour de son retour en France :

À son retour en France, le 27 septembre 2016, Mhand Nait Djoudi a été une nouvelle fois isolé à l’aéroport d’Alger pour subir un nouvel interrogatoire. Le militant kabyle, ne s’étant pas laissé faire, a demandé à l’agent colonial pourquoi il était agressif dans ses propos. Le policier lui a répondu en le menaçant : « Un jour on se verra à Tizi Ouzou tête à tête et tu auras ta réponse ».

L’animateur de Radio Taqervuzt a également été arrêté en juin dernier :

À rappeler que l’animateur de radio taqervuzt, Khalil Imessaoudene, a lui aussi été arrêté le 13 juin dernier à l’aéroport d’Alger. Il lui a été notamment reproché d’avoir interviewé tour à tour le président de l'Anavad, Ferhat Mehenni le 20 mars 2016, le président du MAK, Bouaziz Ait Chebib, le 22 mai 2016, ainsi que le ministre des Institutions kabyles, Ahmed Haddag, le 25 mai 2016.

nbb/wbw
SIWEL 282110 SEP 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu