L'aile participationniste du FFS contre l'indépendance de l'Azawad

09/04/2012 - 17:22

Tizi-Ouzou (SIWEL) — Ahmed Djedaï, conseiller de l'actuel premier secrétaire du FFS, Ali Laskri, a dénoncé la proclamation de l'indépendance du Pays Azawad par le MNLA.


Ahmed Djedaï (DR)
Ahmed Djedaï (DR)
Invité samedi à l’émission Tizi Forum, sur la radio Djurdjura, Ahmed Djedaï qui s'exprimait au nom de l'aile "participationnistes du FFS" adjectif utilisée par les militants et cadres du FFS hostiles aux législatives, a indiqué que « le FFS a toujours été pour l’intégrité et l’unité du pays et de la population » en parlant du Mali.

Il a dans ce sens condamné l’enlèvement des sept diplomates algériens dans l'Azawad et la proclamation de l’indépendance de ce territoire touareg par le MNLA et ce, au nom de « l'unité territoriale du Mali ».

Cette unité territoriale a été selon lui l’une des raisons qui ont poussé le FFS à prendre part aux élections législatives prévues le 10 mai prochain.

D'autre part, l’ancien premier secrétaire du FFS a exprimé l'opposition de son parti à l'autonomie de la Kabylie, qualifiants le MAK et les Kabyles qui s'y inscrivent d'« apprentis sorciers ».

Il a appelé à la population à la « vigilance » en perspective de la commémoration du 20 avril prochain car selon lui « des groupes occultes vont tenter de semer la zizanie » afin, dit-il, de « discréditer le prochain scrutin », sans toutefois donner plus de détails. Pour rappel, le MAK a appelé à une marche nationale unitaire prévue à Tizi-Ouzou le 20 avril prochain.

st
SIWEL 081800 AVR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu