L'agrément de nouveaux partis se fera après l'adoption du projet de loi y afférent annonce le ministre algérien de l'intérieur

16/10/2011 - 17:29

ALGER (SIWEL) — L'agrément de nouveaux partis politiques se fera après l'adoption par le Parlement algérien du projet de loi organique relative aux partis politiques, a indiqué dimanche à Alger le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Daho Ould Kablia.


Le ministre algérien de l'intérieur Dahou Ould Kablia (DR)
Le ministre algérien de l'intérieur Dahou Ould Kablia (DR)
S'exprimant en marge d'une cérémonie de sortie de promotions à l'Ecole nationale de la Protection civile, M. Ould Kablia a invité « toute personne ou partie désireuse de créer un parti politique à se préparer à cet effet et constituer le dossier avec les pièces administratives requises », promettant que si le dossier était conforme à la loi, le parti postulant obtiendrait l'agrément.

D'autre part, le même responsable a motivé le refus d'accorder un agrément "Parti du peuple algérien (PPA)", par le fait qu'il était interdit d'utiliser les noms et les sigles d'anciens partis ayant existé avant 1962, date de l'indépendance de l'Algérie.

Depuis l'arrivée d'Abdelaziz Bouteflika au pouvoir en avril 1999, seul le FNA (Front national algérien) que préside Moussa Touati a bénéficié d'un agrément.

uz
SIWEL 161737 OCT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu