L’affaire du terroriste abattu par la police à Maatqas : Le début d’un grand complot contre la Kabylie

26/03/2016 - 19:39

MAATQAS (SIWEL) — Selon un ancien gradé des services de sécurité algériens, « ce terroriste a certainement été abattu très loin de Maatqas peut être même en dehors de la Kabylie, puis son corps a été déposé devant le commissariat de police, et le reste du travail est fait par la cellule de communication du ministère de la Défense qui a pris le grand soin de donner un rôle central à la population pour montrer qu’elle est en première ligne dans la guerre contre Daesh par « sa chasse héroïque de ce terroriste ». Il faut s’attendre dans quelques jours ou quelques semaines à une éventuelle riposte en guise de représailles de la part de « Daesh » ou des vrais-faux terroristes (militaires algériens déguisés en terroristes islamistes) contre la population de Maatqas ou celle d’un autre village de Kabylie.


L’affaire du terroriste abattu par la police à Maatqas : Le début d’un grand complot contre la Kabylie
D’après les informations données par plusieurs organes de presse algériens qui ont rapporté l'information selon laquelle dans la nuit du mercredi 23 mars à 23h, un terroriste a été abattu par les forces de sécurité pendant qu’il avançait vers eux en refusait d’obtempérer aux sommations.

Tous les journaux ont attribué la neutralisation du terroriste aux habitants de la région en rapportant que c’est grâce à leur signalement et à la chasse qu’ils ont mené contre lui qu’il a été abattu, alors qu’aucun journal n’a fait de reportage
auprès de la population, tous ont cité la même source qui est celle des services de communication de l’état Algérien.

Seule l’agence de presse kabyle Siwel a tiré la sonnette d’alarme en révélant que tous les habitants limitrophes de cette caserne de police pourtant très proches n’ont pas entendu de coup de feux et que tous les habitants de cette ville qui ont été contactés refusent de commenter cet événement car pour eux, pouvoir et islamistes sont du même bord, tous ennemis du peuple kabyle.

L’opinion nationale kabyle avait raison de douter de la véracité de toute ces informations données par les organes de presse algériens comme TSA, El Watan, Liberté... etc sur cet évènement puis qu’ils ne citent tous que les mêmes sources concordantes des services de sécurité Algériens dont on connait les grandes capacités de nuisance et de déstabilisation de la Kabylie par l’intox comme jadis au temps du colonialisme français.

Contacté par l’agence Siwel, un kabyle, ancien gradé des services de sécurité algériens, mis à la retraite et qui a souhaité garder l’anonymat, nous a livré son analyse.

Monsieur Nacer B pense que ce terroriste a certainement été abattu très loin de Maatas peut être même en dehors de la Kabylie, puis son corps auquel a été accroché une ceinture « d'explosifs » et une Kalachnikov, a été déposé devant le commissariat de police, un coup de téléphone a alerté le commissariat vers 23h, et le reste du travail est fait par la cellule de communication du ministère de la Défense qui a pris le grand soin de donner un rôle central à la population pour montrer qu’elle est en première ligne dans la guerre contre Daesh par « sa chasse héroïque de ce terroriste ».

Monsieur Nacer B pense qu’il faut s’attendre dans quelques jours ou quelques semaines à une éventuelle riposte en guise de représailles de la part de « Daesh » ou des vrais faux terroriste (militaires Algériens déguisés en terroristes islamistes) contre la population de Maatqas ou celle d’un autre village de Kabylie.

Il pense aussi que la guerre de succession qui fait rage autour d’El Mouradia peut entrainer l’irréparable, car dit-il, tous les prétendants (le pouvoir actuel compris) sont poussés par les forces étrangères jouant le rôle de parrain pour chacun des différents clans afin de s’assurre l’accès aux richesses des sous-sols algériens.

Yuva Nat Melloul
SIWEL 261939 MAR 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu