L'affaire Slimane Bouhafs s'internationalise et fait réagir l'ONG Front Line Defenders

10/08/2016 - 22:10

PARIS (SIWEL) — L'affaire de Slimane Bouhafs est en train de prendre une tournure internationale certaine. En effet, 3 jours seulement après que le juge algérien ait prononcé 5 ans de prison ferme contre ce chrétien et militant de la cause kabyle, l'ONG Front Line Defenders a pris le dossier en main afin de lui apporter son soutien face à cette injustice commise par les tribunaux algériens. Plusieurs médias étrangers ont également repris l'information de cette condamnation de 5 ans de prison ferme et d'une amende de 100 000 DA.


Sur son site officiel, cette ONG qui défend les défenseurs des droits humains, a mis en ligne une lettre en soutien à Slimane Bouhafs. Front Line Defenders, qui a été créée en 2001 en Irlande, a également publié l'e-mail du "ministère algérien de la Justice" pour que les internautes puissent leur envoyer la lettre et exprimer ainsi leur soutien au défenseur des droits de l'Homme kabyle.

L'ONG rappelle que Slimane Bouhafs est "président de la coordination de Saint-Augustin des chrétiens en Algérie". L'ONG rappelle également que la peine maximale a été requise contre ce chrétien kabyle, défenseur de la liberté de religion, et que ce dernier compte faire appel de ce jugement.

Plusieurs médias ont également rapporté l'information de condamnation de Slimane Bouhafs, dont l'italien Agenzia Nova, l'allemand Idea.de ou encore l'australien Sight Magazine.

nba
SIWEL 102300 AOU 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu