L'Etat algérien prévoit le déploiement de 17 nouvelles brigades de gendarmerie en Kabylie

28/01/2016 - 15:20

KABYLIE (SIWEL) — La Gendarmerie algérienne, qui a exécuté avec des balles explosives près de 150 jeunes manifestants kabyles au cours du printemps noir de 2001, prévoit de se redéployer en Kabylie. C’est le déploiement de pas moins de 17 unités de gendarmerie qui sont en projet à Tizi-Ouzou, a indiqué avant-hier, mardi, le commandant du groupement territorial de la gendarmerie algérienne …


L'Etat algérien prévoit le déploiement de 17 nouvelles brigades de gendarmerie en Kabylie
S’exprimant au cours d’une conférence de presse sur le bilan des activités de ses unités en 2015, ce dernier a annoncé l’ouverture de 7 unités durant le premier semestre 2016 dans les localités de Azazga, Mekla, Tizi Rached, Azeffoune, Timizart, Ain Zaouïa et At Mahmoud.

Ces brigades de gendarmeries prétendent contribuer à l’amélioration de la sécurité en Kabylie.

Or, de mémoire de kabyle, d’un point de vue sécuritaire, la Kabylie ne s’est jamais aussi mal porté que depuis qu’elle a confié sa sécurité à l’Etat arabo-islamique algérien.

Source Algérie 1



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche