L'Association "La mémoire du Rif" dénonce le sabotage du patrimoine historique du RIF

02/02/2015 - 10:44

EL HOCEIMA (SIWEL) — L'Association "la Mémoire du RIF" à El Hoceima, nous a fait parvenir un communiqué concernant des travaux de sabotage d'un bâtiment qui fut le quartier général de la résistance rifaine, haut symbole de la République du RIF. Nous publions ci-après l’intégralité du communiqué.


Association la Mémoire du RIF à El Hoceima - RIF

Communiqué

Des tractopelles procèdent à des travaux d’excavation prés du quartier général de la résistance rifaine

Des tractopelles appartenant à une entreprise de travaux publics ont procédé, ce dimanche 1er Février 2015 au matin, à quelques excavations à proximité d’un ancien bâtiment situé à proximité du quartier général de la résistance rifaine dans les années 1920, et cela pour faire passer un réseau d’alimentation en eau potable, dans une tentative d'intensifier l’effacement, actes de destruction et le vandalisme qui se déroulent sur le site depuis plusieurs années ... puisque dans le passé on a fait passer deux routes, l'une vers la localité d’Azghar et la seconde vers le site de la décharge publique, et cela a eu un grand impact sur le site et a divisé ses branches, plus tard une construction sportive a été établie sur une partie du site, sans parler du siège du site par un certain nombre de maisons et d’habitations ...

Aujourd'hui, à moins d'une semaine de la commémoration de la 52ème année du décès du Mohammed U Abdul Krim el Khattabi, une icône de la dignité , du sacrifice, de la liberté et leader des patriotes qui ont lutté pour la libération, la liberté et l’émancipation ... une société de travaux publics nous surprend avec son attitude hautaine, provocatrice et illégale, et a choisi de commettre son crime, le dimanche, en pensant que personne ne se douterait de ses honteux travaux et qu'ils se passeront sans la moindre contestation.

Par ailleurs, nous ne connaissons pas la raison qui a conduit la société à de tels travaux, ni qui est derrière ce comportement horrible, quand bien même le plan en sa disposition et chez certains techniciens prouve que la conduite d’eau potable était censé passer tout le long de la route et non pas en plein du site ...

Immédiatement après l’entame de ces travaux d'excavation, les intéressés, ceux qui veillent sur les sites archéologiques, ainsi qu’une délégation de l’Association Mémoire du RIF se sont déplacé pour inspecter l'endroit et documenter ce qui est arrivé, des membres du Conseil municipal d’Ajdir étaient là, y compris le président du Conseil, et le Pacha d’Ajdir, pour déterminer la nature des travaux et la taille de dommages et intérêts, et sommer la société à arrêter ses travaux et à remettre la terre en l’état.

L'Association La mémoire du RIF suit avec préoccupation ce qui se passe sur le site, condamne ces comportements de sabotage de notre patrimoine historique, et demande aux fonctionnaires et toutes les parties concernées à intervenir dans l’urgence pour demander des comptes à l’entreprise mise en cause et protéger cette icône historique, la maintenir et la promouvoir à l'avenir, car elle enfouit des repères profonds relatant l'ère glorieuse de notre histoire nationale. Comme elle salue également la vigilance et fait appel à tout le monde afin de travailler pour préserver notre mémoire collective de l'effacement et de la perte auxquels ils sont exposés.

Association Mémoire du RIF
Bureau exécutif

SIWEL 021044 FEV 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu