L'Anavad qualifie les députés issus de la Kabylie d'« indus élus »

04/06/2012 - 17:37

PARIS (SIWEL) — Le Conseil des ministres de l’Anavad (Gouvernement provisoire kabyle), affirme ne pas reconnaître les députés issus des élections législatives algériennes du 10 mai dernier.


Ferhat Mehenni président de l'Anavad © Hace Mess - Siwel
Ferhat Mehenni président de l'Anavad © Hace Mess - Siwel
Dans un communiqué sanctionnant le dernier Conseil des ministres de l'Anavad, celui-ci a indiqué que la Kabylie n’a pas voté aux législatives du 10 mai 2012.
« Les indus élus du FFS sont le fait d’un sordide marchandage de quota octroyé par Alger et non celui des urnes où seuls les militaires et paramilitaires du régime algérien occupant la Kabylie s’étaient rendus. L’Anavad appelle ce parti à retirer ses éléments du parlement algérien. La Kabylie ne reconnaît aucun député issu d’un scrutin falsifié qu’elle a boycotté », a tranché le communiqué de l'Anavad.

Abordant la visite de M. Ferhat Mehenni en Israël, l'Anavad tout en soulignant « le peuple kabyle y voit un motif de fierté », a annoncé que « la condamnation unanime de cette visite par tous les partis non kabyles n’a fait que mettre en valeur l’attitude de dignité des organisations politiques kabyles, particulièrement celle du RCD ».

Par ailleurs, l'Anavad a examiné la question de l'Azawad et souligné que la fusion annoncée entre le MNLA et Ansar Dine, est en soi « une impasse pour le jeune État touarègue », appelant le MNLA à « dénoncer l’accord avec une organisation qui ternit son image au plan international et compromet nécessairement la liberté de ses citoyens, notamment à travers l’application de la charia en pays touarègue ».

« Les islamistes ne reconnaissent pas de frontières et d’identités nationales en dehors de celle de la "Oumma Islamique", du califat et ce, quels que soient les accords conjoncturels qu’ils peuvent passer. L’Anavad a reconnu l’indépendance de l’Azawad sur la base d’une "Déclaration" affirmant le caractère laïque de l’État. Le Gouvernement Provisoire Kabyle, informé des renforts en hommes, en armes et surtout en l’argent, envoyé par Alger aux islamistes d’Ansar Dine pour corrompre des rebelles touarègues et renverser les rapports de force sur le terrain, appelle la communauté internationale à reconnaître le MNLA comme seul représentant légitime de l’Azawad et l’aider dans son action », conclut le communiqué.

uz
SIWEL 174004 JUIN 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu