L'Anavad condamne les agissements des forces de police en Kabylie

26/03/2012 - 18:47

PARIS (SIWEL) — Le Gouvernement provisoire kabyle a aujourd'hui condamné les agissements de la police algérienne en Kabylie.


Makhlouf Idri, ministre des droits de l'Homme et porte parole du GPK (PH/DR)
Makhlouf Idri, ministre des droits de l'Homme et porte parole du GPK (PH/DR)
Le Gouvernement provisoire Kabyle a dans un communiqué parvenu à Siwel condamné l'agression sexuelle d'un citoyen dans les locaux du commissariat de police de Tizi-Ouzou. Makhlouf IDRI, Ministre de la justice et des droits de l’Homme à qualifié l'acte « ignominieux et infamant » comme étant « attentatoire à la dignité de l’homme et aux droits les plus fondamentaux ».

Il a exprimé son regret d'une « faible mobilisation des ONG des Droits de l’Homme sur les dérives des hordes d’Alger lâchées en Kabylie, sur leur impunité et les agissements extra-judiciaires qui sont devenus la règle pour tenter de soumettre ce peuple frondeur. »

Le Gouvernement provisoire kabyle a appelé la population à « la plus grande vigilance à l'encontre des crimes des forces de sécurité dépêchées par la junte algérienne » et a « veiller à maintenir la solidarité avec les victimes de ces manœuvres ».

cc/bbi
SIWEL 261847 MAR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu