L'Algérie expose les « territoires arabes à Constantine »

23/11/2015 - 11:18

CONSTANTINE (SIWEL) — Une vingtaine d’artistes arabes d’Irak, de Syrie, de Palestine etc., ont investi le hall des expositions du Palais de la culture de Constantine avec des œuvres gravitant toutes autour du thème phare de « l’identité arabe » et ce jusqu’à fin décembre.

L’exposition est programmée par le ministère algérien de la culture dans le cadre de « Constantine capitale de la culture arabe », un projet qui vise à faire de l’antique Cirta, Capitale du Roi Massinissa, la capitale de la culture de l’un de ses nombreux envahisseurs.

A titre d’exemple, l’un des artistes, d’origine irakienne a géographiquement exprimé la « territorialité arabe » pour matérialiser «les identités arabes» qui vont, selon la formule consacrée par le colonialisme arabe en Afrique du Nord, «de l’Atlantique au Golfe»


Le règne de Bocchus ou Cirta "capitale de la culture arabe", ici des jeunes supporters kabyles du MOB, le club bougiotte de Vgayet
Le règne de Bocchus ou Cirta "capitale de la culture arabe", ici des jeunes supporters kabyles du MOB, le club bougiotte de Vgayet



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu