L'Algérie dément toute existence de cas de trafic d'êtres humains

25/07/2011 - 16:00

ALGER (SIWEL) — L'Algérie par la voix de son ministère des Affaires étrangères a démenti lundi l'existence de preuves ou de cas relevés en réponse au rapport du département d'Etat américain sur la traite des personnes, rapporté par Siwel le mois de juin dernier.


L'Algérie dément toute existence de cas de trafic d'êtres humains
Le porte-parole des Affaires étrangères Amar Belani a indiqué que « le rapport américain se fonde sur des informations erronées et non fiables communiquées, selon nos interlocuteurs américains, par une ONG d'un pays de la rive nord de la Méditerranée », sans pour autant divulguer le domaine de cette ONG.

M. Belani qui s'exprimait lundi sur l'agence d'Etat APS a souligné « le phénomène de la traite des personnes reste très marginal, voire inexistant en Algérie », un pays qui, a rappelé le responsable, a adopté une législation conforme aux dispositions de la convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée et ses trois protocoles, dont celui relatif à la traite des personnes.

Fin juin 2011, un rapport du département d'Etat américain a indiqué que l' Algérie fait partie des 23 Etats considérés comme « n’atteignant pas le niveau minimum » de protection de leur population contre la traite d'humains et « ne faisant pas d’efforts suffisants» pour y remédier.

uz
SIWEL 251600 JUIL 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu