L'Algérie déclare officiellement la guerre à la Kabylie, par Boualem Afir

10/07/2016 - 05:36

CONTRIBUTION (SIWEL) — Tant que le Mouvement de l'Autodétermination de la Kabylie (MAK) porte la voix de son peuple, il n'est pas prêt à céder un iota des revendications du peuple kabyle. Les despotes qui déclarent la guerre au MAK doivent savoir qu'ils déclarent la guerre à la Kabylie entière.


Marche grandiose des souverainistes kabyles du MAK le 16/04/2016 à Tizi Wezzu, Kabylie (PH/SIWEL)
Marche grandiose des souverainistes kabyles du MAK le 16/04/2016 à Tizi Wezzu, Kabylie (PH/SIWEL)
Qui écoutera ces cinglés ? Les plus grands corrompus, les plus grands criminels et les plus grands assassins sont tous des membres du gouvernement algérien. Pascal dans ses Pensées résume bien l'attitude de ces bourreaux : "Ne pouvant fortifier la justice, on a justifié la force, afin que le juste et le fort fussent ensemble, et que la paix fût, qui est le souverain bien". Ce n'est certainement pas Sellal ni la mafia de Club-des-Pins : la station balnéaire située à une vingtaine de kilomètres, à l'ouest d'Alger, dans la commune de Staoueli. Le fief de Sellal et les assassins d'El Mouradia.

Voici l'ordre qui est adressé par le premier corrompu de l'État, premier ministre du gouvernent algérien, aux services de sécurité de la Kabylie, le 10 février 2016 :


Monsieur le Ministre de l'Intérieur et des Collectivités Locales
Messieurs les Walis de la Région de la Kabylie
Direction de Sûreté de Wilaya

Ordre du jour : protection de l'unité territoriale et nationale en empêchant le Mouvement de l'Autodétermination de la Kabylie de porter atteinte à la stabilité de la nation sous l'égide de la main étrangère

Il est attendu de tous les services étatiques, principalement le directeur de la Sûreté Nationale et de la Wilaya d'engager toutes les forces nationales et régionales pour faire face aux agissements inappropriés et violents sur les places publiques, par ordre, à tous les services étatiques d'interdire les rassemblements et les activités politiques du Mouvement de l'Autodétermination de la Kabylie (MAK) formel ou informel. Il est attendu du service de la sûreté de procéder à la fermeture de tous les commerces privés et publics impliqués dans la préparation et le soutien de ce mouvement financièrement ou moralement et sous l'ordre de tous les walis et la direction de la sûreté il faut arrêter tous les activistes du mouvement et les emprisonner jusqu'au verdict de la justice.

Le premier ministre Abdelmalek Sellal
Copie au président de la république, comme preuve.


Sur quelle planète vit ce guignol ?

Faut-il encore rappeler à ce voyou, imbibé de sang des kabyles, que le MAK est un mouvement populaire pacifique qui aspire à son autodétermination sur sa propre terre ?

Ainsi, la mafia d'El Mouradia veut vivre en paix en donnant des ordres aux forces de sécurité de la Kabylie à agresser tous ceux et celles qui adhèrent aux Mouvements de l'Autodétermination de la Kabylie comme si ce ne sont pas eux qui sont la source de toutes les douleurs et la misère de cette Algérie trahie et de cette Kabylie délaissée.

Cette mafia qui vit dans des clubs de débauche, des hôtels luxueux, dans les salons de l'occident et les cours mondaines en ignorant totalement ce que le petit peuple endure et subit au quotidien. Ces faux gouvernants savent-ils au moins qu'il n'y a pas pire crépuscule que celui qu'ils infligent en ce moment et depuis un bon bout de temps au peuple ? Certainement non. Sinon l'ordre de réprimer un peuple ne serait pas ordonné par ces orduriers qui n'ont ni respect ni dignité envers eux-mêmes et envers l'humanité.

L'humanité, pour eux, se compose de deux tranches : celle des vendus, des traîtres et des sadiques d'une part, et de l'autre celle des corrompus, des voyous et des intouchables qui mettent leur pouvoir, s'ils en ont, au service d'une unité nationale chimérique et d'une sécurité nationale inexistante. Entre ces deux défaillants, il y a l'immense majorité du peuple kabyle qui est composée de gens déterminés et convaincus de leur identité kabyle et leurs origines amazighes. Les Makistes sont les ayant cause de Massinissa et Dyhia, de Krim et de Matoub, de Ferhat et Bouaziz.

Que veut ce pouvoir colonial ? La guerre.

Le MAK est un mouvement libérateur, il n'est pas seul, ne délire pas, n'a tué personne et ne compte pas sur les schizophrènes et les assassins pour atteindre ses droits les plus légitimes. Sa liberté, surtout. Il sait qu'il n'y a pas d'harmonie sans l'ordre, pas d'ordre sans la paix, pas de paix sans la liberté, pas de liberté sans la justice et pas de justice sans une Kabylie libre et indépendante.

Tant que ce mouvement porte la voix de son peuple, il n'est pas prêt à céder un iota des revendications du peuple kabyle. Les despotes qui déclarent la guerre au MAK doivent savoir qu'ils déclarent la guerre à la Kabylie entière.

Le Mouvement de l'Autodétermination de la Kabylie n'a pas de comptes à rendre au pouvoir colonial algérien. Il est serein, il se défend et se bat pour la liberté du peuple kabyle. Il représente une Kabylie délaissée, opprimée et reniée. Il aspire à une paix aujourd'hui et demain. À sa liberté. Il revendique un état de droit et suggère même une décentralisation pour que tout le monde, tous les peuples de cette Afrique du Nord procèdent à leur auto-détermination et autonomie pour établir des accords amicales et rétablir une histoire commune occultée et malmenée par les usurpateurs de notre liberté et notre identité.

Cette paix n'est possible que lorsque la vérité soit connue et reconnue, que lorsque les criminels, les assassins et les voleurs soient punis et que lorsque le peuple reconquiert sa liberté. L'instrumentalisation des appareils étatiques est une dérive intolérable. Le MAK ne cédera pas parce que le peuple ne cédera pas. La lutte est déclenchée jusqu’à la victoire.

On le sait. S'il n'y avait en Kabylie un seul homme libre vous l'auriez assassiné, s'il y en avait un parti politique intègre vous l'auriez corrompu mais là il y en a tout un peuple aujourd'hui qui vous dénonce et vous lui déclarez la guerre.

Sachez que le peuple kabyle est insoumis depuis la nuit des temps et aujourd'hui déterminé à mettre fin à votre despotisme, à votre dictature et à votre occupation. Il suffisait de voir votre propre histoire depuis plus d'un demi-siècle, plus précisément depuis 1962 pour constater votre chute imminente dans peu de temps. Votre cataclysme inévitable.

La paix, la guerre, la force, la justice, votre ordre de déclarer la guerre aux Kabyles, la vérité… ce sont des éléments, une réalité que le peuple ne peut pas ignorer. Sellal a siroté un whisky et l'idée de donner l'ordre de lancer une chasse aux makistes lui a traversée la tête. Le monde n'est pas aussi soul que votre genre.
Vous êtes dans l'œil du cyclone. Vous êtes démasqués.

Christian Bobin a dit: " ce qui est dit n'est jamais entendu tel que c'est dit : une fois que l'on s'est persuadé de cela, on peut aller en paix dans la parole, sans plus aucun soucis d'être bien ou mal entendu, sans plus d'autre souci que de tenir sa parole au plus près de sa vie."
Et, pour le plus débile de l'État algérien : "Je ne sais de tout temps quelle injuste puissance laisse le crime en paix et poursuit l'innocence" - Jean Racine.
Sellal le corrompu, qui va t'écouter et t'obéir ? Personne.

SIWEL 100536 JUL 16

L'Algérie déclare officiellement la guerre à la Kabylie, par Boualem Afir



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu