Kidal : le MNLA dément toute autre présence en dehors de ses propres troupes et de celles de l'armée française

30/01/2013 - 22:48

OUAGADOUGOU (SIWEL) — Dans un communiqué rendu public sur son site officiel, le mouvement indépendantiste touareg affirme que « les seules forces en présence à Kidal sont les forces françaises de l’opération « Serval » et les troupes du MNLA. « Il n’y a aucune autre force en présence à Kidal contrairement aux affirmations relayées par certains articles de presse faisant état de la présence d’un groupe islamiste portant le nom de MIA et se définissant comme dissident du groupe terroriste Ansar Dine.» affirme Mossa Ag Attaher, Porte-parole du MNLA.


Un combattant du MNLA (PH/DR/Archives)
Un combattant du MNLA (PH/DR/Archives)
Nous publions ci-après l'intégralité du communiqué du MNLA:

Communiqué N-48/ Entrée des troupes françaises à Kidal

Mercredi, 30 Janvier 2013 17:57
Etat de l’Azawad

°°°°°°°°°

Unité – Liberté - Justice

Conseil Transitoire de l’Etat de l’Azawad

C.T.E.A


Entrée des troupes françaises à Kidal


Communiqué de Presse


Aucune autre force n’est en en présence à Kidal en dehors du MNLA et des troupes françaises de l’opération « Serval ».

Hier les troupes françaises qui ont atterris à Kidal ont été très bien accueillies par les populations de Kidal et par l’Etat major du MNLA. Des drapeaux français et des drapeaux de l’Azawad ont été déployés pour accueillir les soldats français en toute fraternité.

Le MNLA salue l’attitude de la France et rend hommage au sens du discernement des forces françaises qui ouvrent dans le cadre de l’opération « Serval ». En entrant seuls dans Kidal et en coopération avec les seules forces du MNLA, les forces françaises ont évité un carnage ethnique qui n’aurait pas manqué de se produire.

D’autre part, et pour couper court à toute tentative de déstabilisation, le MNLA tient à préciser que les seules forces en présence à Kidal sont les forces françaises de l’opération « Serval » et les troupes du MNLA. Il n’y a aucune autre force en présence à Kidal contrairement aux affirmations relayées par certains articles de presse faisant état de la présence d’un groupe islamiste portant le nom de MIA et se définissant comme dissident du groupe terroriste Ansar Eddine.

Le MNLA dément formellement toute autre présence en dehors de la sienne et de celle des troupes françaises et considère qu’il a démontré, par les actes, sa démarcation de tout groupe islamiste et à plus forte raison terroriste. Avant l’arrivée des troupes françaises, le MNLA a affronté seul la coalition terroriste MUJAO, AQMI et Ansar Eddine. Le MNLA a amplement prouvé sa totale démarcation avec les terroristes en les combattant concrètement sur le terrain.

Cependant, comme à l’accoutumée, certains cercles obscurs, à travers certains médias, tentent à tout pris de coller au MNLA un mouvement islamiste dans le but évident de le discréditer et de créer la confusion et l’amalgame afin de justifier leur hostilité au MNLA.

Concernant le groupe islamiste MIA, qui se dit dissident d’Ansar Eddine depuis moins de dix jours, le MNLA apporte clairement la précision que ce groupe islamiste n’agit en aucune façon aux côtés du MNLA comme le rapporte une certaine presse. Face à cette nouvelle campagne de dénigrement, le MNLA tient à informer l’opinion publique nationale et internationale qu’il ne saurait y avoir une quelconque collaboration avec ce groupe et qu’il n’est absolument pas question de l’envisager.


Ouagadougou, le 30 janvier 2013


Mossa Ag Attaher

Chargé de communication du CTEA

Porte parole du MNLA

Tel : 0022665074646 / 0022679097070

mnla_ctea__entree_des_troupes_francaises_a_kidal.pdf MNLA-CTEA Entrée des troupes françaises à Kidal.pdf  (71.39 Ko)





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu