Kidal: le MNLA arrête des militaires maliens et accuse Bamako de "convergence d'intérêts" avec le Mujao.

04/06/2013 - 18:07

KIDAL (SIWEL) — Le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) a annoncé dans un communiqué rendu public l'arrestation à Kidal d'une vingtaine de personnes appartenant aux divers services maliens, "dont certains sont des officier" affirme le porte-parole du mouvement Touaregs, Mossa Ag Attaher. Répondant aux accusations d’exactions contre les populations noires de Kidal le MNLA récuse "les allégations mensongères" et précise que "le MNLA n'est pas l’armée malienne", faisant allusion aux multiples exactions dont se sont rendus coupables les soldats maliens depuis le déclenchement de l'opération Serval et leur redéploient dans certaines zones de l'Azawad, en particulier dans le cercle de Gossi.


Dans les rues de Kidal avec une patrouille du MNLA. Avril 2013 (Photo Patrick Robert/ le Figaro)
Dans les rues de Kidal avec une patrouille du MNLA. Avril 2013 (Photo Patrick Robert/ le Figaro)
Kidal et plusieurs autres régions de l’Azawad sont sous le contrôle du MNLA. Malgré les pressions internationales, les attaques incessantes des terroristes sur leurs positions militaires et les massacres perpétrés par l’armée malienne sur les civils azawadiens, le MNLA résiste farouchement, refuse de désarmer et oppose une fin de non recevoir au déploiement de l’armée malienne dans les zones qu’il contrôle et donc à Kidal, devenue une véritable obsession pour Bamako qui ne cesse d’affirmer sa volonté d’y redéployer son armée.

N'ayant pas réussi à imposer le désarmement du MNLA et l'entrée de l'armée malienne à Kidal, ni dans les autres régions sous contrôle du MNLA, "l'armée malienne tente l'infiltration affirme le MNLA. :"Plusieurs dizaines de personnes ont été mises aux arrêts dimanche" affirme Mossa Ag Attaher; " Les enquêtes à leur sujet se poursuivent. Les militaires maliens et les personnes liées aux services de renseignements maliens sont des prisonniers de guerre. Ils seront traités conformément au droit international régissant le droit des prisonniers de guerre. Les autres personnes arrêtées seront relâchées et reconduites à la ligne de démarcation, au delà de Douentza " annonce le porte-parole du MNLA.

Entre-temps, la presse malienne fait circuler des "témoignages" selon lesquels le MNLA ferait une "chasse aux noirs" et qu'il commettrait des actes de pillages sur les commerces tenus par des populations noirs de Kidal, en représailles aux exactions commises par l'armée malienne sur les centaines de Touaregs. Le porte-parole du Mouvement touareg dément catégoriquement :"c'est complètement faux, aucune boutique ni aucune maison n'a été pillée", affirme-t-il, "Nous n'allons pas remettre en cause notre légitimité avec des actes irresponsables, contraires à notre ligne et à nos valeurs", "Le MNLA assure la sécurité de l'ensemble des civils azawadiens et ne fait aucune distinction entre les communauté azawadiennes", affirme encore Mossa Ag Attaher. Pour apporter la preuve de la sérénité du MNLA face à "ces accusations ridicules", le porte-parole du MNLA a indiqué que son mouvement " invite les ONG, la communauté et la presse internationale à se rendre partout où le MNLA exerce le contrôle du territoire azawadien" qu'il "met au défit l’armée malienne d’en faire autant". "ce que tente de faire ici le Mali, c'est de faire porter au MNLA les tares de sa propre armée" ajoute-t-il.

Par ailleurs, le MNLA accuse ouvertement l'armée malienne de "convergence d'intérêts avec le Mujao" et annonce qu'une "colonne de l'armée malienne s'est rendue à Almoustarat dans le fief des narcoterroristes du Mujao".Le MNLA demande "une enquête internationale sur les liens existants entre le trafic narcoterroriste et le régime malien". " Il est impossible de combattre efficacement le terrorisme et le narcotrafic quand ces derniers bénéficient de la complaisance et, si nécessaire, du soutien actif de Koulouba en cas de difficulté à anéantir l’ennemi commun : l’Azawad et le MNLA." peut-on lire dans la déclaration du MNLA publiée sur le site officiel de leur mouvement.

zp,
SIWEL 041807 JUIN 13

Vous trouverez le "communiqué du MNLA relatif à l’expulsion des infiltrés maliens et aux relations de l’armée malienne avec les réseaux terroristes " en suivant ce lien:

http://www.mnlamov.net/actualites.html http://www.mnlamov.net/actualites.html





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu