Karim Tabbou : la reconnaissance des martyrs de 1963 par l’argent est une trahison

01/10/2012 - 19:14

TIZI-OUZOU (SIWEL) — L’ex numéro deux du FFS Karim Tabbou, n’a pas manquer de critiquer la proposition du faite par le Front des forces socialistes (FFS) sur la reconnaissance des martyrs de 1963, concernant l’indemnisation de ces victimes.


Karim Tabbou l'ex-secrétaire national du FFS. PH/DR
Karim Tabbou l'ex-secrétaire national du FFS. PH/DR
La reconnaissance par l'Etat algérien des martyrs de 1963 serait, selon Karim Tabbou "un acte de trahison". Un projet de loi qui finalisera ce procédé serait, de l'avis de Karim Tabbou, un acte de trahison envers la mémoire de ces martyrs. « La meilleure indemnisation à leur combat, c’est l’instauration de la démocratie. Réduire leur engagement à des indemnités pécuniaires est un acte de trahison à leur combat. Et Bouteflika ne se privera pas de satisfaire cette revendication. Ce serait l’acte final de la réconciliation », a-t-il indiqué à TSA.

D'autres source ont avancé, lors des élections législatives que les martyrs kabyles du FFS de 1963 allient bénéficier d'un statut. Bouteflika aura, ainsi achevé, son projet de réconciliation nationale, a estimé la même source.

A signaler que Karim Tabbou a quitté les rangs du FFS, après moult divergences avec les responsables de son désormais ancien parti, pour se lancer dans la création d’un nouveau parti politique. Un parti qui sera lancé le 1er novembre prochain.

tt/aai
Siwel 011914 SEP12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu