Karim Tabbou, dissident du FFS, a lancé son propre parti ce samedi

03/11/2012 - 23:48

ALGER (SIWEL) — L'ancien premier secrétaire général du FFS, Karim Tabbou a officiellement lancé ce samedi 3 novembre à partir d'Alger son nouveau parti, l'Union démocratique et sociale (UDS).


Karim Tabbou, fondateur de l'UDS (PH/DR)
Karim Tabbou, fondateur de l'UDS (PH/DR)
C'est dans un restaurant sur les hauteurs d'Alger que le député de Tizi-Ouzou a animé une conférence de presse pour annoncer officiellement la création de son parti, dont le dépôt de dossier de demande d’agrément sera effectué avant la fin du mois de novembre.

La nouvelle formation, serait, d'après son fondateur, présente dans une trentaine de wilayas.
Durant sa conférence, à plusieurs reprises, l'orateur avait commis des lapsus en parlant de FFS au lieu d'UDS.

« Le choix du 1er novembre pour annoncer la création de ce parti n’est pas fortuit », a indiqué Karim Tabbou en tant que membre fondateur de l’UDS, qui, dit-il, s’engage à respecter « tous les pluralismes : politique, médiatique, culturel et cultuel ».

Il avait refusé cependant d’employer le terme « laïcité », car il est « contre les vocables importés qui n’ont pas d’encrage dans la société algérienne ».

Karim Tabbou avait occupé le poste de premier secrétaire du FFS (Front des Forces Socialistes) d'avril 2007 jusqu'en novembre 2011, date à laquelle, Hocine Aït Ahmed l'avait fait remplacer par Ali Laskri.

wbw/tt
SIWEL 032348 NOV 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche