Kamira Nait-Sid victime de harcèlement et pression économique

05/10/2015 - 14:11

TIZI-OUZOU (SIWEL) — La Présidente du Congrès Mondial Amazigh (CMA), Mme Kamira Nait-Sid, fait l’objet d’un harcèlement multiforme dans son commerce familial, sis dans la ville de Tizi ouzou, en raison de ses positions dans le cadre de cette ONG de défense des droits des peuples amazighs.


Kamira Nait-Sid, le 20 avril 2015 à Tizi-Ouzou
Kamira Nait-Sid, le 20 avril 2015 à Tizi-Ouzou
En effet, selon Kamira Nat Sid, son Cyber-Café fait l’objet d’incessantes coupure de connexion sans raison apparente et sans aucune explication plausible de la part des autorités d’Algérie-télécom, le Cybercafé de la Présidente du CMA étant le seul, parmi tous ses voisins exerçant la même activité , à avoir un problème constant de connexion, faisant ainsi fuir les éventuels clients.

La Présidente du CMA n’a pas omis de dénoncer cette forme de persécution économique qui ne dit pas son nom dont l’unique explication valable et raisonnable reste des motifs politiques à son égard en la privant de son outil de travail afin de la démoraliser dans le combat qu’elle mène dans le cadre du CMA.

Cependant, Mme Kamira Nat Sid est plus que jamais déterminée à poursuivre son combat en faveur de son identité et de sa culture. Les intimidations et le sabotage économique par le biais d’Algérie-télécom, censée être apolitique et équitable envers tous ses clients, ne donnera pas les résultats escomptés par l’Etat raciste algérien.

cdb
SIWEL 051411 OCT 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu