Kamira Nait Sid auditionnée par la police algérienne suite à une lettre adressée à l'ONU

09/08/2016 - 20:09

TIZI WEZZU (SIWEL) — La Présidente du Congrès Mondial Amazigh (CMA) a été convoquée par la police du régime COLONIAL algérien via le Commissariat d'Iferhounène d’où elle est originaire pour qu'elle se rendre aujourd'hui au commissariat central de Tizi-Ouzou. Masa Kamira Nait Sid a été auditionnée durant 2h sur ses activités politiques en général et sur la lettre du CMA à destination de l'ONU sur la répression en Algérie, en particulier.


En effet, il a été demandé à Massa Kamira Nait Sid de répondre sur la lettre adressée au Secrétaire Général de l’ONU dans laquelle le CMA avait dénoncé les graves violations des Droits de l’Homme à l’égard des militants du MAK en Kabylie et du MAM au Mzab par la police algérienne. Cette dernière a reproché à la militante des causes kabyle et amazighe de ne pas avoir saisi les instances algériennes pour étaler ses preuves quant à cette répression policière.

La présidente du Congrès Mondial Amazigh a rappelé aux policiers algériens que le CMA est une ONG de défense des Amazighs et que le gouvernement algérien a été à plusieurs fois saisi par le passé sur la question des Peuples amazighs, mais en vain.

Joint par téléphone pour recueillir sa réaction, le CMA s’est exprimé par la voix d'un de ses membres. Ce dernier a dénoncé cette campagne orchestrée par le régime algérien qui harcèle les militantes et les militants des Droits de l’Homme et des Peuples, tout en laissant les délinquants de tout genre dans leurs sales besognes sans pour autant qu’ils soient inquiétés.
Il a tourné en dérision les exigences de la police envers Kamira Nat Sid par : « La police algérienne souhaite que le CMA saisisse Pokémon au lieu de Ban Ki-moon »

jaz
SIWEL 092028 AOU 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu