Kabylie : rassemblement pour la liberté de conscience à Akbou (vidéo)

12/07/2014 - 13:15

AQVU (SIWEL) — Ils étaient des centaines à se rassembler, ce matin, à Akbou, dans le département de Vgayet (Bejaia), pour dénoncer les atteintes répétées à la liberté de conscience. Ces militants ont scandé des slogans favorables à l’autodétermination de la Kabylie et exprimé leur souhait de fonder un Etat kabyle basé sur la laïcité.


Quelques jours après les deux rassemblements tenus à Tizi-Ouzou et à Aokas, un groupe de militants de la région d’Akbou a organisé un sit-in au centre-ville pour défendre le principe de la liberté de conscience. En plein mois de carême, ces jeunes ont bravé l’interdit imposé de force par les forces de régression pour dire haut et fort que la Kabylie ne saura hypothéquer la laïcité qui fonde son âme avec une quelconque autre idée obscurantiste portée par les islamistes de tout acabit soutenu par un pouvoir infâme.


Plusieurs personnes ont répondu à l'appel pour défendre la liberté de culte. PH/DR
Plusieurs personnes ont répondu à l'appel pour défendre la liberté de culte. PH/DR
Sur place, les militants du MAK, soutenu par plusieurs autres militants kabyles, ont scandé des slogans favorables à l’autodétermination de la Kabylie. Hocine Azem, Mohand Ouamrer Hachi et Mouloud Mebarki, tous responsables au sein du mouvement kabyle, ont réitéré l’exigence de la Kabylie pour son autodétermination et leur engagement à mettre sur pied un Etat kabyle fondé sur la démocratie et la laïcité loin de tout dogme religieux qui attenterait à la liberté de conscience des citoyens kabyles.


Les participants ont dénoncé l'inquisition. PH/DR
Les participants ont dénoncé l'inquisition. PH/DR
L’action qui s’est tenue devant la salle de cinéma de la ville, baptisée depuis, la place des martyrs du printemps noir, a drainé plusieurs centaines de personnes, dont la majorité est connue pour son militantisme au sein du MAK. Ils ont aussi exprimé leur soutien « aux frères Mozabites victimes de l’intolérance et de la manipulation de l’Etat raciste algérien ».


La Kabylie exprime son rejet de l'islamisme. PH/DR
La Kabylie exprime son rejet de l'islamisme. PH/DR
Le sit-in qui a duré plus d’une heure s’est déroulé dans le calme. On évoque même la présence de plusieurs personnes qui se reconnaissent du rite musulman du ramadhan. Ces personnes ont exprimé leur rejet de l’inquisition et leur adhésion à la défense du principe de la laïcité qui a toujours caractérisé la société kabyle. De son coté, la section locale du MAK d’Akbou a fait appel à plusieurs de ses militants pour venir en masse à l’action.

Défendre la laïcité, seul garant de la liberté de culte. PH/DR
Défendre la laïcité, seul garant de la liberté de culte. PH/DR
Pour un de ses militants « c’est une réponse à la fois au pouvoir et à ses alliés terroristes islamistes ».

aai
SIWEL 13 1315 JUIL 14



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche