Kabylie : les citoyens ferment des bureaux de vote à Tubirett

29/11/2012 - 13:41

TUBIRETT (SIWEL) — Plusieurs citoyens de la région kabyle de Tubirett (Bouira) ont procédé, ce matin, à la fermeture de plusieurs bureaux de vote dans la localité de Haïzer. D’autres citoyens d’Aghbalou ont tout simplement brulées les urnes destinées à l’opération de vote.


Emeute et route barricadée à Saharidj (Tubirett), lors des dernières législatives. PH/ © M.V - SIWEL
Emeute et route barricadée à Saharidj (Tubirett), lors des dernières législatives. PH/ © M.V - SIWEL
Les citoyens kabyles de Tubirett, conscients de l’inutilité de ces élections organisées par le pouvoir algérien, ont procédé, tôt ce matin, à la fermeture des bureaux de vote dans la localité de Haïzer, où le centre de vote de l’école Amzal a été le premier à être fermé. Et au saccage des urnes dans la localité d’Aghhbalou, a constaté Siwel sur place.

Contacté par Siwel, un des habitants de la localité a indiqué que hormis le fait que la région ait décidée de bouder les urnes, la présence des militaires, venus en force dans les bureaux a été la goutte qui a fait déborder le vase. « Comment expliquer que des militaires venus des régions étrangères à la mienne, puissent-ils élire l’édile communal ? », s’interroge ce citoyen, qui a ajouté que « de toute les façon, le taux de participation sera des plus faibles en Kabylie ».

A Aghbalou, un groupe de jeunes hostile au vote a mis en exécution son plan d’action pour empêcher les élections. Rejoints par des dizaines d’autres jeunes, ce groupe a saccagé toutes les urnes.
Le même climat règne actuellement dans la localité de Takerboust, où des affrontements entre citoyens et forces de répression risquent d’entacher l’opération de vote.

aai
SIWEL 29 1341 NOV 12





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu