Kabylie : le kidnapping de deux lycéennes déjoué par la vigilance citoyenne

24/01/2013 - 15:15

NACIRIA (SIWEL) — Hier, mercredi 23 janvier, les élèves du Lycée Said Bouqraou de Naciria (Tizi-Ouzou) ont observé une journée de grève suivie d'une marche allant de leur Lycée au chef lieu de Daira de Naciria. Deux jours avant, deux jeunes lycéennes ont fait l'objet d'une tentative de kidnapping près de leur établissement. Elles n’ont du leur salut qu’à la vigilance citoyenne qui a fait échouer le kidnapping.


Lundi dernier, deux jeunes lycéennes, du nouveau lycée de Naciria, ont fait l'objet d'une tentative de kidnapping à 15h. Selon les informations parvenues à notre rédaction, ce sont les citoyens, présents dans les environs du lycée, qui ont déjoué le kidnapping des deux jeunes filles.

Encore une fois, c’est la vigilance populaire qui a été à l'origine de l'échec de ce genre de crime en Kabylie alors-même que les forces de l’ordre multiplient les barrages et les check-point, à croire que le terrorisme et la délinquance sont directement proportionnels à la présence « sécuritaire» en Kabylie.

Toujours est-il que suite à ce nouvel acte criminel, les élèves du Lycée Said Bouqraou ont tenu à dénoncer cet acte de terrorisme en observant, hier mercredi 23 janvier, une journée de grève suivie d'une marche allant du Lycée Said Bouqraou au chef lieu de Daira de Naciria . Les Lycéens ont dénoncé l'acte terrorisme perpétré contre leurs deux camarades et leurs ont exprimé leur soutien. Ils ont par ailleurs, exigé des autorités qu'elles assument leur responsabilités en assurant la sécurité à l'extérieur des établissements.

cdb,
SIWEL 241515 JAN 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu