Kabylie : le RCD désigne un islamiste à l'APC de Tizi N'Berber

05/01/2013 - 03:29

TIZI N BERBER (SIWEL) — Le 20 décembre 2012, le Wali de Vgayet (Béjaïa) avait procédé à l’installation officielle du Président de l'APC de Tizi NBerber, en la personne de M. Mouhli Lounès, issu du RND et dont la formation avait obtenu cinq (5) sièges sur les quinze (15) que compte la localité. Son "élection" à la tête de la commune a été le résultat d'une incroyable "transaction" qui s'est passée en Kabylie entre le RND de Ouyehya, le RCD de Bellabes et le FFS de Laskri. Le discours d'investiture du tout nouveau président d'APC,aux très forts relents d'arabisme teinté d'un islamisme à peine voilé crée un grand malaise au sein de la population de Tizi N Berber.


Le 20 décembre dernier, le Wali de Vgayet avait procédé à l’installation officielle de M. Mouhli Lounès comme Président de l'APC de Tizi N Berber. Le personnage est issu du RND dont la formation avait obtenu cinq (5) sièges sur les quinze (15) que compte la commune. Soit un tiers (1/3) des voix, tandis que le FFS et le RCD totalisaient les deux tiers (2/3), donc la majorité.

A Tizi n Berber, les quinze (15) sièges étaient ainsi répartis :

Sept sièges (7) étaient détenus par le FFS,
Cinq sièges (5) étaient détenus par le RND,
Trois sièges (3) étaient détenus par le RCD.

A la suite des "résultats" des élections dites locales du 29 novembre 2012, MOUHLI Lounes, du RND, a été "élu" président de l'Assemblée populaire communale (APC) de Tizi n Berber par huit (8) voix contre les sept(7) voix du FFS. Les trois (3) voix du RCD se sont rajoutées aux cinq (5) du RND et cela a permis à Mouhlis Lounes d'être élu président de l'APC de Tizi N Berber.

MOUHLIS Lounes, est devenu le président d'une APC kabyle grâce à la petite addition de 5 (RND) +3 (RCD) = les 8 voix contre les 7 du FFS. La logique aurait voulu que le RCD appuie le FFS, ou qu'il s'abstienne à la limite, ne serait-ce que par affinité "démocratique", mais au lieu de cela, le RCD a donné ses voix au tout nouveau président d'APC, MOUHLIS Lounes. C'est aujourd'hui lui le président d'une APC kabyle; un président dont l'éloquent discours d'investiture ne laisse aucun doute sur ses orientations politiques et celles du RND.

Le plus incroyable dans cette histoire est que les citoyens de Tizi N Berber, eux qui avaient majoritairement "voté" pour des candidats du FFS et du RCD, qui dans l'imaginaire kabyle, restent encore un peu des partis kabyles, se sont retrouvés, malgré eux, et à cause des marchandages électoraux de ceux pour qui ils ont voté, avec un président d'APC du RND qui leur a appris, dans le plus pur langage du régime, que dans la démocratie algérienne, eh bien, on peut avoir de sacrées surprises.

NB: La vidéo est à l'envers, à l'image du pays. En revanche, le discours, qui est parfaitement clair, est sans équivoque.

zp/aai
SIWEL 050329 JAN 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche